Une pétition pour protéger l’agriculture bio en danger

Poire et pomme bio sur une étale
Une pétition pour protéger l'agriculture bio en danger
Par Mathieu Doutreligne publié le
7114 lectures

La Commission européenne pourrait assouplir les critères du bio européen d’ici la fin du mois de juin. L'association Agir pour l’Environnement se mobilise en met en ligne une pétition afin que le ministre de l’Agriculture défende le bio et évite les dérives.

Une forme olympique

La croissance du bio n’a jamais été aussi importante qu’en ce moment. Le grand public est de plus en plus séduit et même si les producteurs se convertissent massivement, la demande est supérieure à l’offre, d’où la difficulté parfois de trouver des produits bio locaux.

Ce succès est dû à une prise de conscience collective associée à une labellisation à la fois fiable et exigeante. Le bio est dans une forme olympique ! En effet, comme le mentionne Agir pour l’Environnement, la consommation de produits bio a augmenté de 21% entre 2015 et 2016. Chaque jour, une vingtaine de fermes françaises se convertissent à l’agriculture biologique.

Le bio est en danger

Oui, mais… Ce succès de plus en plus criant est mis à mal par l’Europe qui souhaite assouplir la réglementation en vigueur. Actuellement en pleine discussion, la Commission européenne pourrait modifier les critères d'obtention du label bio européen. Le nouveau réglement permettrait les cultures hors-sol, réduirait le nombre de contrôles des exploitations et autoriserait un seuil de pesticides.

Scandalisée, l’association nationale Agir pour l’Environnement a mis en ligne une pétition à l’attention du ministre de l’Agriculture en vue de faire pression sur la Commission européen et d'éviter de “brader le label bio”. Il s’agit ici du label bio européen, également appelé Eurofeuille, en révision depuis 2014.

L’association rappelle que notre nouveau ministre M. Stéphane Travert ne s’est pas encore prononcé sur la question. Elle souhaite que ce dernier prenne clairement position “afin de défendre l’intégrité du label bio auprès des institutions européennes et face aux autres Etats-membres.

Déjà plus de 42.000 internautes ont signé la pétition en ligne sur :

labioendanger.agirpourlenvironnement.org

Commentaires