Aloe vera : comment le cultiver pour récolter son gel ?

cultiver l'aloe vera pour récolter son gel
Aloe vera : comment le cultiver pour récolter son gel ?
Par Olivia Cheval publié le
7373 lectures

Vertus apaisantes et hydratantes, propriétés dépuratives et anti-inflammatoires, l’aloe vera est l’atout beauté et santé indéniable. Vous avez envie de cultiver cette plante grasse pour toujours avoir son précieux gel à portée de main ? Voici nos conseils pour vous y mettre.

Bénéficiant d’une grande notoriété, l’aloe vera, cette plante aux milles vertus tant cosmétiques que thérapeutiques, est aussi facile à cultiver aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Facile d’entretien, peu exigeant mais aussi décoratif, nul besoin d’avoir la main verte pour cultiver l’aloe vera !

Intérieur ou extérieur : l’aloe vera se cultive partout

Très résistant, notamment à la chaleur, l’aloe vera s’épanouira aussi bien en extérieur qu’à l’intérieur de votre logement. Cette plante a besoin de beaucoup de lumière pour s’épanouir mais on évitera de l’exposer directement au soleil au risque de provoquer l’assèchement de ses feuilles. Idéalement, placez votre aloe vera près d’une fenêtre laissant passer le maximum de lumière mais sans exposition directe aux rayons du soleil. Veillez également à maintenir une température entre 18 et 21°C. De mai à septembre, l’aloe vera peut être placé en extérieur mais rentrez-le le soir si les nuits sont fraîches et que les températures descendent en-dessous de 5°C.

En pot ou en pleine terre ?

Si vous bénéficiez d’un climat doux, l’aloe vera peut parfaitement être planté en pleine terre à condition que votre sol soit bien drainé et que l’exposition soit ensoleillée. L’idéal demeure cependant de planter l’aloe vera dans un pot en argile suffisamment grand pour lui permettre de croître dans les meilleures conditions. Pour optimiser la croissance de votre aloe vera, veillez à le rempoter en moyenne tous les deux ou trois ans, au printemps une fois la floraison terminée. Nul besoin d’engrais en revanche.

Un arrosage modéré

À la belle saison (printemps et été), l’arrosage doit être régulier mais modéré à raison d’une fois par semaine environ. L’idéal est d’arroser lorsque le sol est sec avec une eau à température ambiante : une eau trop fraîche pourrait provoquer un stress important à vote aloe vera.

En automne et hiver, durant la période de repos végétatif de votre plante, l’arrosage sera réduit voire stoppé. Attendez que le sol soit sec sur quelques centimètres avant d’arroser.

La récolte du gel d’aloe vera

Votre aloe vera est épanoui et a de belles et larges feuilles ? C’est le moment de récolter son gel. Pour cela, il vous suffit de couper une feuille dont vous sectionnerez les extrémités supérieures et inférieures ainsi que les deux côtés. Ensuite, vous ôterez avec délicatesse la cuticule et le derme afin de pouvoir récupérer le gel de l’aloe vera.

Commentaires