Comment s’initier à la méditation ?

Comment s’initier à la méditation ?
Comment s’initier à la méditation ?
Par Olivia Cheval publié le
1867 lectures

Longtemps cantonnée aux pratiquants de yoga ou aux personnes en recherche de spiritualité, la méditation fait depuis quelques temps une arrivée fracassante sur le devant de la scène. Jamais, elle n’a autant été pratiquée et conseillée. Vous avez vous aussi envie de vous y mettre ? Voici nos conseils pour faire vos premiers pas.

Accessible à tout le monde, enfant comme adulte, la méditation trouve enfin sa place auprès du grand public. Il faut dire qu’avec tous ses bienfaits tant sur la santé physique que psychologique, elle ne pouvait/devait plus rester confinée aux seuls milieux spirituels. Aussi, voici nos astuces pour vous initier vous aussi à la méditation. 

Qu’est-ce que méditer ?

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, la méditation n’est en aucune façon un moment durant lequel vous cessez de penser. Votre cerveau en est tout à fait incapable puisqu’il produit en permanence des milliers de pensées qu’il vous faut accueillir. Méditer demande de l’attention. Ainsi, si notre esprit s’échappe, happé par de nombreuses pensées, il importe de se recentrer en se focalisant sur la respiration et notre corps.

Quel est son but ?

En Occident, la méditation est devenue un outil d’apaisement, d’équilibre et de sérénité. Pour autant, la relaxation n’est pas un but mais une conséquence de la méditation. Ne vous inquiétez donc pas si les premiers temps, vous ne trouvez pas immédiatement cette détente. Méditer, c’est être conscient de toute chose, d’observer les phénomènes du monde extérieur et ce qui se passe en nous : notre respiration, nos pensées, nos émotions, nos sensations et nos comportements. C’est vivre dans l’instant présent.  Toute notre vie nous cherchons à être heureux, satisfaits et comblés. Pour se sentir ainsi, il faut être en contact avec la partie la plus profonde de soi-même et ne pas chercher le bonheur à l'extérieur de soi.

Comment s’initier à la méditation ?

1. Quelle posture pour méditer ?

Faites fi des idées reçues : nul besoin de se mettre en position du lotus pour méditer. La position doit être confortable et on veillera à avoir le dos droit, les épaules relâchées et les mains sur les genoux ou les cuisses. Assis par terre, sur un coussin, en tailleur ou sur une chaise, l’essentiel est de se sentir à l’aise. Les yeux peuvent être fermés ou semi-ouverts avec le regard fixé vers le bas. 

2. Réaliser une séance de méditation

Une fois la posture adoptée, on se concentre sur sa respiration, sur chaque inspiration et chaque expiration. Profitez de ce moment et sachez l’apprécier. Si des pensées parasites interviennent, acceptez-les mais reconcentrez-vous sur votre respiration : l’air qui entre et sort des narines, qui se réchauffe, votre cage thoracique qui se soulève et s’abaisse, votre diaphragme qui se contracte puis se relâche. Pour commencer, réalisez l’exercice pendant 3 à 5 minutes, idéalement tous les jours. Puis progressivement, augmentez la durée.

D’une simple sensation de calme au début, les effets bénéfiques de la méditation vont croître au fil de votre pratique. Si vous n’y arrivez pas du premier coup, ne vous jugez pas mais réjouissez-vous d’avoir fait preuve d’attention. 

Les astuces en plus pour les premières fois :

Vous pouvez aussi vous aider d’une bougie : asseyez-vous dans un endroit calme et allumez une bougie. Regardez vaciller la flamme pendant quelques minutes. Si votre esprit s’égare, ramenez votre attention sans vous juger.

Pour vous aider à méditer, sachez que certaines applications pour smartphone proposent des sessions de méditation guidées comme Petit Bambou, Zenfie, Namatata, Méditer avec Christophe André ou encore Maman Zen

Commentaires