Pessimiste et écolo, le nouveau clip de Moby fait réagir

Par Elodie Sillaro publié le
9706 lectures

Après un clip très dénonciateur de l’addiction aux écrans, Moby - le chanteur et musicien électro - revient avec un nouveau clip “In this cold place”. Dans cette vidéo diffusée fin juin, l’artiste dévoile un univers très sombre et une vision bien pessimiste du monde moderne, mais pas si loin de la réalité…

Moby, artiste engagé et végétarien affirmé, fait le constat d'une société sombre et violente : moeurs violentes, cruauté animale, frénésie politique. Le chanteur s'inquiète d'une société qui est en train de s'effondrer dans l'indifférence totale. Dans ce clip de 3 minutes, nous suivons la vie d’un jeune américain qui grandit, voit le monde à travers sa télévision et en découvre toute sa laideur. "Plus le temps passe, plus je veux que mon travail reflète mes convictions politiques, mon opinion et ce qui est important pour moi", confiait Moby au Huffington Post.

L'art pour dénoncer une société de violences et d'aberrations

Comme lors de son dernier clip sur l'addiction au smartphone, le musicien a collaboré avec l’illustrateur anglais Steve Cutts pour réaliser cette vidéo percutante. Le court métrage repose sur d'anciens dessins-animés et le scénario est une caricature de la société moderne. Ce clip n’épargne rien, ni personne, tout ce qui fonde notre société est passé au crible par Moby. Il y dénonce le pouvoir de l'argent, le consumérisme, l'industrie de la viande et les abattoirs mais aussi des violences plus lentes et mais tout aussi meurtières comme la résistance aux antibiotiques ou le réchauffement climatique. Une grande partie du clip est dédié à l’Amérique trumpiste, mais pas seulement : le harcèlement de rue, la corruption, les violences policières et les politiciens sont aussi dénoncés.

Ce court métrage se veut sombre, inquiétant et percutant afin de faire prendre conscience de la gravité du chemin que prend notre société et inciter chaque citoyen, porteur de convictions, à agir à son échelle. Malgré tout Moby souhaite également montrer qu’il reste toujours une lueur d’espoir, comme en témoigne le soulèvement du peuple dans les dernières secondes de son clip.

Commentaires