En Argentine, le palais présidentiel instaure des repas véganes chaque lundi

En Argentine, le palais présidentiel instaure des repas véganes chaque lundi
En Argentine, le palais présidentiel instaure des repas véganes chaque lundi
Par Elodie Sillaro publié le
410 lectures

Lorsque le chef d’État argentin veut sensibiliser la nation à l’écologie et à la santé, il ne passe pas par quatre chemins. Mauricio Macri, président de la nation, a instauré un repas vegan chaque lundi au palais présidentiel.

Désormais, le palais présidentiel argentin - la Casa Rosada ou “Maison Rose” - servira un repas vegan chaque lundi au président Macri et à ses 554 employés. Les repas ne contiendront ni viande, ni œuf, ni beurre, ni mayonnaise, ni lait ou tout autre produit d’origine animale.

Sensibiliser les argentins

Deux raisons ont poussé le gouvernement à imposer ce changement. Sur sa page Facebook, le secrétaire général de l'Argentine, Fernando de Andreis explique :

“D'une part, il faut au moins qu’une fois par semaine, les 554 personnes qui déjeunent à la Maison Rose mangeront un maigre menu qui contribuera à l'amélioration de leur santé. D'autre part, sachant que ce qui se passe dans le palais éveille la curiosité du pays, c'est un moyen simple de commencer une profonde discussion sur le régime alimentaire des Argentins.”

En adoptant un comportement modèle, le gouvernement argentin souhaite sensibiliser les familles à une réduction de la consommation de viande dans leur régime alimentaire. En raison des modes de production et de distribution intensifs, les familles argentines sont de plus en plus amenées à consommer des produits transformés refermant des graisses nocives, du sel et du sucre en excès.  

“La seule chose qui nous protégera d'une alimentation malsaine sera notre changement de comportement.”

L’Argentine, pays le plus gros consommateur de viande

En 2015, le quotidien britannique The Independent présentait un classement des pays les plus gros consommateurs de bœuf et de veau. Résultats, les pays d’Amérique du Sud occupent le Top 10 mondial avec en tête de lice : l’Argentine, avec 41.6 kilos de viande de bœuf ou de veau consommés par an et par personne en 2014.

Les Argentins étant friands de leur viande, cette initiative n’est pas du goût de tout le monde. Mais, le secrétaire général explique que l’idée n’est pas d’imposer un régime végétarien ou végétalien mais bien de susciter une prise de conscience au sein de la nation. En tout cas, à l’heure où tout nous pousse à réduire notre consommation de viande, l’initiative est la bienvenue. L’an passé, le gouvernement chinois a décidé de dévoiler un ambitieux programme pour réduire de 50% la consommation de viande. À quand de telles initiatives en France ?

 

Commentaires