Aux États-Unis, le cannabis prescrit aux femmes ayant des règles douloureuses

Aux États-Unis, le cannabis prescrit aux femmes ayant des règles douloureuses
Aux États-Unis, le cannabis prescrit aux femmes ayant des règles douloureuses
Par Elodie Sillaro publié le
916 lectures

Une proposition de loi américaine remet un sujet tabou sur la table : les règles. Elle pourrait envisager d’autoriser l’utilisation du cannabis pour soulager les douleurs menstruelles.

Nombreuses sont les femmes qui vivent cette période difficilement, empêchant certaines de travailler ou les contraignant à rester alitées. Aux États-Unis, l’État de New York travaille sur un projet qui permettrait d’utiliser le cannabis pour soulager les douleurs menstruelles.

Relancer le débat sur les douleurs menstruelles

Tabou dans notre société, les dysménorrhées (douleurs menstruelles) n’en sont pas moins réelles et concernent deux tiers des femmes. Dans certaines régions du monde, comme chez nos voisins italiens, des congés menstruels sont accordés aux femmes ayant des règles douloureuses. Dans l’État de New-York, les femmes pourront bientôt utiliser du cannabis médical pour soulager l’inconfort et les douleurs liées aux règles, la plante ayant fait ses preuves dans la réduction des douleurs chroniques. Les propositions ont été approuvées par le comité de Santé de l’État. Les auteurs du texte présenté devant le comité expliquent :

“Non seulement cela améliorera le bien-être et la productivité des femmes pendant leurs règles, mais cela permettra à l’État de New York de participer à la croissance de l’une des industries les plus dynamiques du moment.”

Lisa Rosenthal, l’une des élue ayant portée texte expliquait dans le média Newsweek :

"C’est un problème de santé pour les femmes depuis des années, et elles souffrent en silence. En dehors du Midol et de l’Advil, il n’y a pas de solutions". Certaines femmes ne peuvent pas quitter leur lit pendant une semaine. Les gens commencent à comprendre que la marijuana médicale est un outil utile pour soulager la souffrance, notamment celle causée par les crampes menstruelles."

Un antidouleur naturel

Maux de ventre, de dos, de tête, douleurs spasmodiques parfois même nausées, vomissements, troubles intestinaux, voilà des symptômes bien connues des femmes. Ces douleurs menstruelles pourraient bien être inscrites sur la liste des affections pouvant être soignées par le cannabis, prescrit sur ordonnance et couvert par le programme de cannabis médical de l’Empire State.

Utilisé comme plante médicinale depuis l'Egypte ancienne, le cannabis est doté de propriétés antispasmodiques et anti-nauséeuses. Antidouleur naturel, il a pour effet de relaxer les muscles, mise en cause dans les crampes abdominales. Mais, certains médecins sont sceptiques quant à sa réelle efficacité dans les douleurs menstruelles en raison du manque d’études scientifiques. Or, ces dernière sont limitées notamment par les lois antidrogues du pays. Les propriétés antidouleur et antispasmodique du cannabis sont toutefois déjà reconnues et intégrées dans certaines maladies telles l’épilepsie, la sclérose en plaques ou ou la maladie de Parkinson.

Commentaires