83% de parents favorables à l'alimentation bio dans les cantines scolaires

des enfants à la cantine
83% de parents favorables à l'alimentation bio dans les cantines scolaires
Par Randy Compay publié le
674 lectures

Sur 11 millions de repas servit tous les jours à la cantine, moins de 3% provient de l’agriculture biologique. Pourtant 86% des parents d’élèves sont favorables à l’augmentation du bio dans la cantine, c’est ce que révèle une enquête d’Agir pour l’environnement qui nous propose d’interpeller l’école de nos enfants.

Les dernières études démontrant une hausse de l’usage des pesticides en France, l’introduction du bio dans les cantines devient une question urgente. En mars 2016, alors que l’Assemblée nationale était favorable à l’unanimité à la proposition de loi visant à introduire 40% d’aliments issus d’une production locale dont 20% d’aliments bio dans les cantines scolaires publiques d’ici 2020, les Sénateurs n’avaient pas pris position et la discussion avait été reportée. Pourtant, selon une étude Ifop pour Agir pour l’environnement, 86% des Français souhaitent plus de bio pour leurs enfants dans les cantines scolaires.  

Le Bio à l’école, c’est possible ?

Aujourd’hui, l’association Agir pour l’Environnement œuvre pour faire intégrer des aliments bio dans les cantines de nos enfants. Avec sa campagne “Des cantines BIO, j’en veux !”, l’association souhaite l’introduction de 20% d’aliments bio dans les cantines. Selon le sondage entrepris par Ifop pour l’association, 86% des parents d’élèves y sont également favorables. Publiée le 12 septembre dernier, cette étude montre qu’il s’agit d’une réelle attente des parents.

Pour soutenir la loi imposant les 20% d’aliments bio à la cantine, Agir pour l’environnement, ainsi que la FCPE, la FNAB et la ligue de l’enseignement ont mis en ligne www.cantinesbio.agirpourlenvironnement.org. Ce site permet aux citoyens d’interpeller les élus locaux afin que leurs enfants consomment du bio à la cantine. Il est aussi possible de solliciter plus de 50 000 établissements scolaires, par le biais d’une pétition en ligne. Pour cela, il suffit de se rendre sur le site et d’y inscrire le département, la ville, ou le nom de l’école de votre enfant. Une fois l’établissement retrouvé, il ne vous restera plus qu’à cliquer sur “interpeller”, puis suivre la marche indiquée, avant de signer.

"Le nombre de producteurs bio qui ne cessent d'augmenter est désormais suffisamment important pour fournir toutes les cantines scolaires. Les filières sont structurées et les agriculteurs n'attendent plus que les commandes." affirme Jean-Paul Gabillard, secrétaire national de la FNAB.

D’où viennent les repas servis à nos enfants dans les cantines scolaires ?

Personne n’est sans savoir que les cantines scolaires françaises n’ont pas vraiment la cote auprès des enfants, ni des parents. Aujourd’hui, la restauration collective fonctionne par 2 modes de restauration distincts.

  • L’un est autogéré ; ce qui veut dire que l’établissement s’occupe lui-même de l’élaboration de ses plats. Ce système est celui qui obtient le plus de succès auprès des jeunes. Le personnel en charge ayant la possibilité de goûter et de tester ses réalisations.  
  • L’autre mode de restauration est rétrocédé. Les établissements font appel à des sociétés spécialisées dans la restauration. Le traitement des repas est donc extérieur l’école. Résultat, le goût des plats est bien souvent fade et la présentation monotone.

Rassurez-vous, pour ce qui est de l’hygiène de la cantine, les mesures de sécurité sont strictes. Toujours est-il que moins de 3% de l'alimentation disponible en restauration scolaire est issue de l’agriculture bio. Pourtant, les enfants sont très fragiles face à l’exposition de pesticides. Il reste donc encore du chemin à parcourir, avant que les enfants bénéficient d’une alimentation plus saine à la cantine.

Chargement...

Commentaires