Les 10 aliments qu'il faut consommer bio

Les 10 aliments qu'il faut consommer bio
Les 10 aliments qu'il faut consommer bio
Par Olivia Cheval publié le
13639 lectures

Après un été passé à déguster des tomates à la saveur ensoleillée et des pêches encore chaudes, vous avez retrouvé le goût des produits frais et de saison et n’aspirez plus qu’à une chose : retrouver ses saveurs au quotidien. Pour cela un petit changement des habitudes alimentaires devra s’opérer et le premier sera de passer au bio. Voici les 10 aliments qui vous convaincront de franchir le pas.

Manger des produits frais, locaux et de saison, favoriser une agriculture durable, retrouver le goût des produits, prendre soin de sa santé et faire un geste pour la planète sont autant de raisons qui nous poussent à passer à l’alimentation biologique. Malheureusement, même s’il est en plein essor, il n’est pas toujours évident de tout acheter bio, pour des questions de prix ou de diversité. Pour une transition douce, voici les 10 aliments à choisir en priorité bio.

1. Les carottes

Râpées ou cuites à la vapeur, les carottes sont délicieuses. Et elles plaisent autant aux adultes qu’aux enfants ! Riches en vitamines A, les carottes se consomment toute l’année. Les carottes bio n’étant pas en contact dans la terre avec des traitements chimiques, elles contiennent une plus forte concentration en minéraux et en vitamines. Et vous pouvez consommer leurs peaux sans danger, de quoi profiter pleinement de ces vitamines et réaliser quelques économies en apprenant à cuisiner les épluchures. 

2. Les pommes

On les déguste crues ou cuites, en compote ou jus chaud : les pommes sont un incontournable de nos cuisines. Et pourtant elles font partie des fruits qui sont le plus traités ! Saviez-vous qu’elles peuvent ainsi recevoir jusqu’à 21 traitements ?! En les choisissant bio, vous pourrez à nouveau manger la peau de votre pomme et bénéficier ainsi de ses vitamines et minéraux !  

3. Les œufs

Avez-vous déjà remarqué le code chiffré imprimé sur la coquille des œufs ? Il s’agit d’un code indiquant dans quelles conditions les poules ont été élevées. Ainsi le code des œufs bio commence par 0 (au moins 2,5 m² par poule en extérieur et alimentation bio), celui des œufs de poules élevées en plein air commence par 1 (au moins 2,5 m² par poule en extérieur), celui des œufs de poules élevées au sol commence par 2 (élevage intensif, 9 poules par m²), celui des œufs de poules élevées en cage commence par 3 (18 poules en cage par m²). Pour retrouver le goût des œufs des poules de vos grands-parents et pour des raisons de bien-être des animaux, on choisit en priorité des œufs bio. Et question prix, acheter des œufs bio ne grèvera pas votre budget.

4. Le lait 

Vaches, chèvres et brebis non élevées selon le respect du cahier des charges biologiques sont nourris avec des céréales et du fourrage non bio (contenant donc des résidus de pesticides) et produisent un lait non bio. Aussi, afin d’éviter les maladies, l’élevage de ces animaux inclut le plus souvent de nombreux traitements aux antibiotiques en raison de leur promiscuité. Or, ces résidus de pesticides et d’antibiotiques se retrouvent de facto dans le lait et les produits laitiers dérivés. D’autant plus que les études réalisées attestent des bienfaits de ce mode de production : les produits laitiers bio contiennent 50% d'oméga 3 de plus que les produits non bio ! Voilà de quoi se convaincre d’acheter nos produits laitiers bio afin de bénéficier de leurs bons acides gras.

5. Le soja

En France, le soja français est certifié sans OGM et sans pesticide. Mais ce n’est malheureusement pas le cas des sojas provenant du Brésil, de Chine ou encore des États-Unis où 90% du soja est produit avec des OGM… Avec seulement 20% de soja récolté en France destiné à notre consommation (le reste étant à destination de l’alimentation porcine et bovine), il est absolument nécessaire de vérifier d’où provient son soja ! 

6. La salade

Elle figure à notre table à chaque repas. Et pourtant, il s’agit d’un des légumes les plus touchés par les insecticides, pesticides et perturbateurs endocriniens. Ainsi, selon une étude publiée en 2015 par l’ONG Générations Futures, il en ressort que 80% des salades sont contaminées et que 16% d’entre elles présentent des traces de produits chimiques interdits en France ! Quant aux salades en sachet, elles reçoivent en plus un traitement chloré.

7. Les fraises

Bien rouge et parfaitement calibrée, la fraise fait pourtant partie, comme la pomme, des fruits les plus traités. Ainsi, pour obtenir leur couleur rouge si attrayante sur les étals, elles sont fréquemment aspergées de captane, un fongicide. Soyez donc particulièrement vigilant sur les fraises importées qui, en raison d’une législation différente de celle de la France, peuvent avoir subi des traitements aux pesticides plus importants. 

8. Le vin

Choisir un vin bio, c’est opter pour un vin dont la culture des vignes aura été faite sans pesticide, sans engrais, ni OGM. De plus, la grande partie des vignerons ayant opté pour le bio y ajoute une récolte manuelle des raisins ainsi qu’un ajout de sucre et de soufre restreint. Pas de pesticides, moins de sulfites mais aussi une protection des sols et une préservation de la biodiversité : autant de facteurs incitant à opter pour le vin bio !

9. Les épinards

Légumes favoris pour celles et ceux qui sont soucieux de leur ligne et de leur santé en raison de leurs nombreux nutriments et de leur faible teneur calorique, les épinards sont pourtant victimes de nombreux pesticides. On en compte ainsi pas moins d’une vingtaine ! Faisant partie des légumes contenant la plus forte concentration de produits chimiques, on les choisit de préférence bio pour nos salades, smoothies verts et autres recettes !

10. La viande de bœuf

Même si la législation française est bien différente de celle des États-Unis par exemple, nos animaux ingèrent néanmoins des hormones et des antibiotiques. Or, il faut avoir conscience qu’en mangeant cette viande, on mange aussi inévitablement ce que l’animal a mangé et que, par conséquent, tout ceci se retrouve dans notre corps ! En choisissant une viande de bœuf bio, on a la garantie que l’animal aura été nourri avec de la nourriture bio, souvent produite sur place, que l’éleveur n’aura que très peu utilisé d’antibiotiques ou autres médicaments pour ses bêtes et que le bœuf ou la vache aura été élevés en extérieur.

Commentaires