Profiter des couches lavables sans devoir les laver, c’est l’idée de Ma petite couche

Profiter des couches lavables sans devoir les laver, c’est l’idée de “Ma petite couche”
Profiter des couches lavables sans devoir les laver, c’est l’idée de “Ma petite couche”
Par Elodie Sillaro publié le
5967 lectures

Ah les couches jetables ! Une invention qui a simplifié la vie des parents mais qui n'est pas du meilleur choix pour bébé, ni pour l'environnement. Lavables, les couches nouvelle génération présentent bien des avantages mais peuvent freiner certains parents. Alors pour leur faciliter la tâche, Ma petite couche propose un service des couches lavables et se charge de les laver à leur place !

En tant que parents, les couches jetables sont très pratiques. Cependant, elles représentent une source indéniable de déchets et leur composition reste souvent obscure. Problème, les couches conventionnelles renferment bien souvent des substances toxiques (perturbateurs endocriniens, dérivés de pétrochimie, traces de pesticides), alors qu’elles sont en contact direct avec la peau de bébé. De nombreux parents sont donc à la recherche d’alternatives et s’intéressent aux couches lavables, non sans péripéties.

La couche lavable, une alternative saine et écologique

Loin des langes de nos grands-mères, ces culottes sont fabriquées en tissu écologique et imperméable avec une partie absorbante à l’intérieure, jetable ou lavable. Plus économiques et préférables pour la santé de bébé, les couches lavables ont l’avantage de ne pas (ou quasi pas) générer de déchets et de ne causer aucune irritation. Mais avouons-le, entre l’appréhension de bien la mettre et l’idée de devoir les nettoyer, plus d’un parent reste sceptique quant à la commodité des couches lavables.

Partant de ce constat et après avoir expérimenté les couches lavables sans réel succès, Antoine de Chambost et Philippe Gaillard ont décidé de créer le service de Ma petite couche avec pour objectif de proposer aux parents - en manque de temps ou un peu rebutés à l’idée de laver les couches - une alternative sans prise de tête.

“Autour d’un café avec Antoine, nous parlions de nos enfants et de la problématique des couches. Nous avions expérimenté les couches lavables sans succès et nous avons eu l’idée de proposer un service qui permette de profiter de tous les avantages des couches lavables sans les contraintes”, explique Philippe, co-fondateur de Ma petite couche.

Le service de Ma petite couche a donc pour but d’accompagner chaque parent lors de sa transition.

“Ma petite couche repose sur deux motivations. D’abord, comme tout parent, elle de protéger nos enfants de l’exposition chimique quotidienne. Puis, celle de la gestion des ressources et des déchets en tant que citoyen responsable puisque les couches jetables ne sont pas recyclables et finissent dans un incinérateur ou dans une décharge.”


© Ma Petite Couche

En plus d’être chères et toxiques, les couches jetables sont loin d’être écologiques. Entre 0 et 3 ans, un enfant consomme chaque jour entre 2 et 8 couches selon son âge. Ce qui fait plus de 5000 couches par enfant. Les couches lavables sont donc une bonne alternative, encore faut-il être prêt à y consacrer un peu de son temps pour les laver et les sécher.

Ma petite couche s’occupe de tout

Ma petite couche propose donc de nous livrer les couches propres puis de les récupérer une fois utilisées pour les nettoyer à notre place. Deux fois par semaine, un livreur vient à vélo pour échanger les couches sales contre des propres. À la première livraison, ce sont les fondateurs, Philippe ou Antoine, qui nous rendent visite pour répondre à toutes nos questions.

Pas d’inquiétude, la mise en place de la couche lavable est la même que celle jetable. Une fois la couche retirée, il suffit d’ôter le voile de protection et de le jeter à la poubelle. Un sac étanche est fourni par l’entreprise pour y placer les couches utilisées en attendant que le livreur passe. Pour l’heure, la livraison se cantonne aux villes d’Issy-les-Moulineaux, Vanves, Boulogne-Billancourt et Paris XVe.

Avant de lancer Ma petite couche, les deux fondateurs ont proposé à six familles de tester le service. Toutes ont souhaité continuer malgré un prix plus élevé que les couches classiques. Alors qu’une couche jetable coûte entre 0,20 ct et 0,40 ct d’euros à l’unité, le prix de la couche lavable de Ma petite couche est fixé à 0,50 ct d’euros l’unité, auquel il faut ajouter le prix de la livraison (soit 3 €/semaine pour un passage et 6€ pour deux). Quant aux couches lavables classiques, il faut compter entre 20 et 40€ la couche. Un investissement de 600€ pour 20 couches est donc à prévoir, auquel il faut ajouter le coût des lavages, soit environ 200€. L’économie se fait donc à long terme et de façon plus importante pour les enfants suivants. Comme chez nos voisins anglais, Ma petite couche nous fait ainsi bénéficier  des avantages des couches lavables sans les contraintes : avec un service de nettoyage écologique et organisé, ainsi qu'un ramassage à domicile. Idéal donc pour parents consciencieux mais pressés.

Commentaires