Les bienfaits du bio pour la santé : enfin une étude pour le prouver !

tomates bio cultivés au soleil
Les bienfaits du bio pour la santé : enfin une étude pour le prouver !
Par Cécilia Ouibrahim publié le
3170 lectures

Ces dernières années, on constate un accroissement fulgurant de l’agriculture biologique. Les bienfaits de cette alimentation sur notre santé sont innombrables mais les études concrètes pour le démontrer sont rares. Aujourd’hui, l’alimentation bio est bonne pour la santé et c’est enfin prouvé !

Le journal anglais Environmental Health a publié vendredi 27 octobre une longue étude scientifique qui établit les liens entre le système agricole et ses incidences sur la santé. L’enquête oppose donc “l’agriculture conventionnelle” prédominante et intensive, riche en pesticides synthétiques et en engrais minéraux à l'agriculture biologique, conforme à des normes d'utilisation d'engrais organiques, une prédominance des services écosystémiques et des mesures non chimiques. L’analyse déploie sans grande surprise l’impact positif de l’agriculture biologique sur la santé, le bien-être et la sécurité environnementale.

Le boom du bio

En 2015, plus de 50,9 millions d'hectares, dans 179 pays du monde, étaient cultivés en agriculture biologique. La superficie des terres cultivées biologiquement a augmenté considérablement au cours des dernières années. En 1985, 0.1% des terres agricoles étaient biologiques jusqu’à 6,2% en 2015, soit 11,2 millions d'hectares.
Les scientifiques prouvent par des études épidémiologiques et des résultats mathématiques que le bio a de réels bienfaits sur notre santé !

1. Elle réduit les risques d’obésité

Les scientifiques démontrent une baisse de 31% de l’obésité chez les consommateurs d’aliments issus de l’agriculture biologique. Cependant, ils émettent une réserve quant à ce résultat : les consommateurs de produits bio ont généralement des habitudes alimentaires plus saines. Ils consomment plus de fruits, légumes, grains entiers, légumineuses et moins de viande.

2. Elle réduit l’exposition aux pesticides pour une meilleure santé

Ce n’est pas une surprise, les consommateurs de produits bio sont beaucoup moins exposés aux pesticides. La revue souligne que l'exposition aux pesticides provenant de la production alimentaire conventionnelle constitue un problème de santé majeur et provoque des effets néfastes sur la santé. Les analyses alimentaires tendent donc à confirmer l'idée que les aliments bio sont bénéfiques pour la santé.

3. Elle protège le développement cognitif de l’enfant

Les études épidémiologiques ont démontré que les aliments issus de la production agricole conventionnelle sont nocifs pour la santé notamment pour le développement cognitif de l'enfant. On soupçonne les pesticides présents dans l’agriculture intensive d'endommager les cerveaux des bébés, encore en développement. L'exposition aux insecticides organophosphorés a également un effet néfaste sur le corps humain spécifiquement pendant la grossesse.

4. Elle préserve notre système neurologique

Les scientifiques ont révélé que les QI et les mémoires de travail des adeptes de produits bio sont supérieurs à ceux des autres. En effet, les insecticides présents dans l’agriculture conventionnelle agissent sur le système nerveux des insectes, ils sont neurotoxiques. Par conséquents, ils ont des effets néfastes sur notre santé. Outre les insecticides, des études expérimentales suggèrent également que de nombreux herbicides et fongicides pourraient être nocifs sur le système nerveux. L’étude signale que plus de 100 pesticides provoquent des effets neurologiques indésirables chez l’homme.

5. Elle limite la résistance aux antibiotiques  

Dans l’agriculture conventionnelle, on administre systématiquement des antibiotiques sur les animaux de façon préventive. D’une part, cette pratique engendre une résistance des bactéries aux antibiotiques. Et d’autre part, nous absorbons ces antibiotiques via la viande que nous consommons entraînant une antibiorésistance généralisée. Les animaux d'élevage biologique sont moins susceptibles de développer certaines maladies liées, justement, à la production intensive. En conséquence, on emploie moins d'antibiotiques dans l’agriculture biologique pour le traitement des maladies cliniques et on diminue le risque de développer une résistance aux antibiotiques chez l’humain.

6. Elle diminue les risques de maladies chroniques

L’étude a démontré que manger bio diminue le risque de maladies chroniques, notamment du diabète et des maladies cardiovasculaires. D’ailleurs, une étude anglaise affirmait que les les produits laitiers biologiques et la viandes bio contiennent plus d' oméga-3, acides gras protecteur de notre système cardiovasculaire - que les produits issus du conventionnel. L’absence de pesticides préservent des maladies graves telles que la maladie de Parkinson et certains types de cancer. Les scientifiques concluent donc que le système agricole a un véritable impact sur le système immunitaire, la croissance et le développement.
 
L’évaluation des effets de l’alimentation bio sur la santé humaine repose sur des études épidémiologiques, les analyses chimiques des produits alimentaires et de leur teneur en nutriments et en contaminants. Les preuves apportées suggèrent une consommation d’aliments bio, meilleurs pour la santé. La portée de deux études récentes en Norvège et au Danemark chevauche l’étude publiée sur Environment Health. Pour le respect de l’environnement et une meilleure qualité de la santé humaine, la production et la consommation d’aliments biologiques devient essentielle.
 
Vous pouvez retrouver en intégralité les résultats de cette étude ici.

Commentaires