Comment remplacer le sel sans rendre vos plats fades ?

Comment remplacer le sel sans rendre vos plats fades ?
Comment remplacer le sel sans rendre vos plats fades ?
Par Randy Compay publié le
3701 lectures

Le sel demeure omniprésent dans notre alimentation générale et sa consommation en devient parfois excessive. Cependant, il existe à cet ingrédient plusieurs alternatifs meilleurs pour la santé. Découvrez donc les astuces pour réduire votre consommation de sel et sans impact sur le goût de vos plats.

Hypertension et maladies cardiovasculaires, les ravages du sel sont tels que le programme national nutrition santé fait du sel dans notre alimentation un combat substantiel. En effet, de nombreuses campagnes sont menées par ce programme pour interpeller la population sur cette question de plus en plus préoccupante. Cependant, si notre usage du sel intervient principalement dans un aspect gustatif, il est tout à fait possible de le remplacer par d’autres ingrédients. Découvrez donc nos astuces pour cuisiner des plats goûteux et savoureux sans avoir recours au sel.

Se passer du sel en cuisine, c’est possible

Pour beaucoup, diminuer la quantité de sel dans un plat revient à réduire le goût et le plaisir gustatif de ce dernier. Toutefois, des ingrédients riches en arômes tels que les épices, les herbes et légumes aromatiques relèvent naturellement le goût de vos plats, de quoi éveiller nos papilles.

Les épices

En plus d’avoir de nombreuses vertus pour l’organisme, elles sont là pour apporter de la saveur à nos préparations. Vous pouvez donc apporter un peu de piquant et de caractère à vos repas avec du poivre, du cumin, du curcuma ou du paprika.

Les herbes aromatiques

Consommées fraîches, elles sont une excellente source de nutriments et d'arômes extrêmement variées. Basilic, persil, ciboulette, menthe, coriandre, et pleins d’autres de ces herbes saurons vous faire oublier le sel dans vos préparations.

Les légumes aromatiques

Cette catégorie de légume se particularise par leur fort caractère et leur faculté à donner du goût aux aliments. Les oignons, l’ail, les poivrons, et le piment sont des ingrédients essentiels dans l’assaisonnement de vos plats, notamment à base de poisson ou viande.

Le gomasio

Ce condiment japonais préparé à base de sésame grillé et de sel marin contient moins de 10% de sel. Riche en minéraux en acides gras non saturé et en acides aminés, le gomasio parfume vos plats chauds, salades ou encore soupes avec son délicat goût de noisette. Évitez de le cuire, ajoutez-le plutôt en fin de cuisson ou dans une préparation d’aliments crus. Voici la recette du gomasio maison.

Les algues

Extrêmement nutritives, les algues apportent une saveur iodée à vos plats. Nori, laitue de mer, spiruline, vous les trouver facilement en magasin bio, en forme de paillettes, elles peuvent assaisonner tous vos plats.

Une donnée importante à rappeler est que la plupart des aliments sont naturellement pourvus de sel. De plus, 80% du sel que nous consommons vient des produits industriels et des plats préparés auxquels d'importantes quantités de sel sont apportées lors de la conception. Les plats préparés, la charcuterie, et les biscuits apéritifs en sont l’exemple. Veillez donc à ne pas consommer ces aliments en quantité trop importante et ne pas y ajouter de sel supplémentaire.

Pour réduire sa consommation de sel à long terme

Il ne faut pas oublier de le mentionner, le sel est un élément indispensable pour notre organisme. Il contient des minéraux, comme le sodium et le chlorure qui participent à la transmission des signaux nerveux ou à la contraction des muscles. Cependant, des apports insuffisants en sel sont extrêmement rares, on observe plutôt le cas inverse dans la population. En effet, l’excès de sel augmente chez de nombreuses personnes les risques d’hypertension, de maladies cardiovasculaires, d'ostéoporose et de certains cancers digestifs. Il est donc important de surveiller sa consommation de sel ou de la réduire si nécessaire. Voici donc quelques habitudes alimentaires à adopter pour réduire de manière conséquente le sel de notre alimentation.

Évitez la cuisson à l’eau

La cuisson à l’eau est un mode de cuisson peu recommandé pour apporter de la saveur à vos aliments. En effet, cette dernière affadit les aliments, c’est la raison pour laquelle vous devez plutôt opter pour des cuissons vapeurs, à l’étouffée ou en papillote.

Un peu de matière grasse

En quantité raisonnable, la matière grasse (beurre animale ou végétale, huiles végétales) ne fait pas de mal à notre organisme. Elles sont même une bonne source d'énergie, de vitamine A et de vitamine E. De plus, une cuillère à soupe d’huile d’olive, d’huile de sésame ou une noisette de beurre apporte un goût supplémentaire aux aliments.

Faire des marinades

Les marinades sont un excellent moyen d’apporter de l'arôme et de la saveur à vos préparations à base de viande ou de poissons. Le mélange de condiments comme le citron, les épices, l’huile végétale, les légumes et les herbes aromatiques n’ont absolument rien à envier au sel.

Mangez plus acide

Manger plus acide permet de duper les capteurs gustatifs qui se trouvent dans notre bouche. Le salé et l’acidité sont deux goûts que le cerveau assimile, ce qui peut faire oublier l’absence de sel dans votre assiette.

Mangez sucré/salé

Histoire de faire jouer les saveurs et de réveiller vos papilles, il ne faut pas hésiter à mêler les saveurs. Optez donc pour le sucré/salé et agrémentez vos repas de miel, de fruits secs (raisins, cranberries), ou encore de fruits à coque (noix, amandes).

 

Commentaires