Quelles sont les marques de thon en boîte les plus respectueuses des océans ?

classement les marques de thon en boîte les plus respectueuses des océans
Quelles sont les marques de thon en boîte les plus respectueuses des océans ?
Par Elodie Sillaro publié le
20667 lectures

Comme chaque année depuis 3 ans, l’ONG Greenpeace publie son classement des marques de thon en boîte les plus durables. Bonne nouvelle, parmi les plus grandes marques, certaines bannissent les techniques de pêche les plus destructrices. Mais, certaines ont encore de gros efforts à faire.

Selon la FAO (Organisation des Nations-Unies pour l'alimentation), 90% des espèces marines commercialisées sont aujourd’hui surexploitées. Pour préserver les stocks de poissons et la biodiversité marine, il faut absolument renverser cette tendance. Le thon en boîte est notamment le produit de la mer le plus consommé en France et la pêche au thon menace aujourd’hui l’équilibre des océans. Greenpeace mène donc campagne pour dénoncer les méthodes de pêche destructrices et pousse les industriels, pêcheries et distributeurs à modifier leurs pratiques de pêche afin de tendre vers plus de durabilité.

Le classement des marques les plus durables

Chaque année, l’ONGI publie son classement des marques les plus durables parmi les douze marques les plus vendues en France. Ce dernier repose sur les critères suivants :  l’impact environnemental de la technique de pêche, l’état des stocks et la politique d’approvisionnement de la marque.

« Le thon en boîte est un produit de consommation plébiscité par les Français. Pourtant, les marques communiquent encore trop peu autour des techniques de pêche qu’elles utilisent et de l’impact écologique que celles-ci peuvent avoir. Avec ce classement, notre objectif est de pallier ce manque d’information et de guider les consommateurs dans leurs achats », explique Edina Ifticene, chargée de campagne océans à Greenpeace France.

De façon générale, on note une amélioration concrète des techniques de pêche avec une réduction des dispositifs de concentration de poissons (DCP) et une diversification les stocks de thon pour ne pas reposer uniquement sur les plus menacés. Toutefois, “les méthodes de pêche destructrices sont encore trop employées et entraînent la prise de thons juvéniles ainsi que d’espèces menacées, comme les tortues ou les requins” tempère Edina Ifticène.

Phare d’Eckmühl, une marque exemplaire

On y retrouve les habitués du peloton de tête depuis 3 ans : Phare d’Eckmühl, Système U et Connétable. Ces dernières proposent désormais des thons pêchés durablement. Meilleur élève, la marque Phare D'Eckmühl propose des produits avec 100% de thons pêchés à la canne, une technique plus durable. S’en suit Système U qui privilégie également le thon pêché à la canne et le thon listao, dont les stocks sont plus importants que les thons albacore.

Les bons élèves

Cette année, Monoprix a fait son entrée dans le classement puisque ses thons sont désormais pêchés sans dispositifs de concentration (technique massive et destructrice). Autre bonne nouvelle, le géant mondial du secteur et maison mère du Petit Navire, Thaï Union, est sur la bonne voie puisqu'un quart de ses thons sont désormais pêchés sans DCP bien qu’il puise encore dans les stocks de thons menacés. Carrefour a également pris des engagements et propose 35% de thons pêchés sans DCP.

Les mauvais élèves

Saupiquet, Lidl et Leclerc sont les seules marques qui n’ont pas commencé à opérer un changement dans leur approvisionnement. “Elles sont les lanternes rouges d’un secteur qui s’est engagé vers des pratiques plus durables”, déplore Greenpeace.

Commentaires