Il plaque tout pour cultiver des blés anciens et faire du pain bio

Par Mathieu Doutreligne publié le
2844 lectures

Roland Feuillas n’est pas un boulanger comme les autres. Cet ancien informaticien s’est reconverti pour vivre de sa passion en cultivant des blés anciens et en panifiant des pâtons d’exceptions dans le sud de la France.

Amidonnier noir, meunier d’Apt, rouge du Caucase, engrain, petit épeautre, etc. Au total, Roland fait pousser plus de 120 variétés différentes de blés anciens venues du monde entier et parfois millénaires. L’amidonnier noir, par exemple, est probablement l’un des premiers blés à avoir été cultivé par l’homme dans le croissant fertile.

“On a ce devoir d’essayer de transmettre ce patrimoine de biodiversité à nos enfants. De leur laisser des terres vivantes, fertiles dont la semence doit être libre. Elle est la propriété de l’humanité.”

Ce boulanger pas comme les autres fabrique et commercialise son pain dans le petit village de Cucugnan dans l’Aude.

Commentaires