Découvrez les secrets des champignons, réels alliés santé

Découvrez les secrets des champignons ; réels alliés pour la santé
Découvrez les secrets des champignons ; réels alliés pour la santé
Par Randy Compay publié le
811 lectures

Les champignons font partie de notre alimentation courante mais qui renferment bien des secrets. Nous comptons bien révéler au grand jour les bienfaits de cet aliment qui peuple depuis toujours nos forêts.

Hélas, l’approche des gelées d’automne marque la fin de la pleine saison des champignons qui a lieu entre septembre et octobre. Cèpes et coulemelles quittent les cagettes de nos marchés, mais seulement pour laisser place aux dernières stars de la saison. Le champignon demeure un délice culinaire très en vue des gourmets, mais est aussi un excellent allié pour la santé. Nous allons donc découvrir les incroyables bienfaits du champignon sur notre organisme.  

Pour une santé de fer

Les champignons sont une des plus grandes sources d’antioxydants jamais observées dans les végétaux et intégrant notre alimentation courante. L’ergothioneine et le glutathion sont deux importants antioxydants qui se trouvent dans la plupart d’entre eux. Ils sont connus pour lutter contre le vieillissement des cellules et protéger l’organisme de certaines maladies. Ils interviennent dans la lutte contre certaines molécules entraînant maladies neuronales, cardiaques et les cancers.

La France, l'ami du champignon

Robert Belman, chercheur à l’Université de Pennsylvanie, est à l'initiative d’études sur les questions de l’ergothioneine et de son action sur l’organisme. Ce dernier a observé des cas de démences plus importants dans les pays qui ont de faibles apports en ergothioneine. Pour exemple, la France et l’Italie - où les champignons font partie de l’alimentation courante - présentent moins de cas d’Alzheimer ou de Parkinson qu’aux États-Unis. Toutefois, si cet énoncé n’est pas encore démontré comme lien de cause à effet direct, il s’agit tout de même de données à prendre en compte. De plus, une récente étude malaisienne de l’Université de Malaya montre des résultats encourageants concernant la consommation de champignons. Cette dernière avance que les champignons auraient des propriétés qui améliorent la croissance nerveuse dans le cerveau. De quoi protéger notre santé neurologique.

À la table des fêtes de fin d’année

Les grands noms de la belle saison des champignons commencent à se faire rare dans nos forêts. Cependant, une multitude de variétés peuple les bois de janvier à décembre. Antioxydant, anti-tumorale, anti-cancéreux et anti-inflammatoire, il n’y a donc aucune raison de s’en priver, même à l’approche de l’hiver ! En effet, il est encore possible d’apprécier les ultimes champignons de la période mycologique. Champignons de Paris, girolles, trompettes de la mort, pieds de mouton, ces variétés sont à déguster pendant toute cette période de fin d’année.

Commentaires