Avoir un chien permettrait de vivre plus longtemps

Adopter un chien permettrait de vivre plus longtemps
Adopter un chien permettrait de vivre plus longtemps
Par Randy Compay publié le
1774 lectures

Pour ne pas être victime d’un infarctus ou d’une mort prématurée nous devrions avoir un chien. C’est ce que démontrent les résultats d’une étude suédoise après 12 ans de recherches. Visiblement, la relation entre un maître et son chien renferme bien des secrets.

Ils sont plus de 7 millions en France, occupent un foyer sur deux et ils sont les meilleurs amis des hommes. Les chiens sont des plus présents dans notre paysage quotidien. Et il se pourrait que leurs propriétaires soient des privilégiés. Qu’il pleuve, qu’il neige, ou qu’il vente, ces derniers sont obligés d’emmener les toutous en promenade. Il s'avère que réaliser cette “corvée” plusieurs fois dans la journée aurait quelques bienfaits sur la santé.

Rester en bonne santé grâce à son chien

Une étude suédoise publiée dans Scientific Reporters rapporte qu’avoir un chien pourrait réduire les risques de maladies cardiovasculaires. Les chercheurs suédois ont en effet suivi 3,4 millions de personnes de 40 à 80 ans, en bonne santé cardiaque. Sur une période de 12 ans, les résultats ont démontré une réduction de 33% du risque de mort prématurée chez les célibataires qui détiennent un chien. Une réduction de 11% d'infarctus à aussi été relevée. Mais en quoi être propriétaire d’un chien pourrait être bon pour le cœur ?

Promener son chien ; une activité physique au quotidien

L’activité physique est prônée depuis très longtemps pour entretenir notamment sa santé cardiaque. Et il s’avère que promener son chien figure bien comme une activité physique. D'après les chercheurs, il s’agirait en parti d’une des raisons qui expliquerait ces résultats. Une étude du Docteur Scott A Lear paru dans le journal The Lancet appuie en partie ce point. Elle révèle effectivement que 30 minutes d’activité physique par jour suffiraient à rallonger sa durée de vie. Et pour réaliser un lien entre ces éléments, des chercheurs ont aussi calculé en juin que promener son chien conférait un gain de 22 minutes de marche par jour.

Pour lutter contre la solitude

Concernant le cas des personnes seules, une explication différente pourrait expliquer les résultats de cette étude. En effet, celles-ci sont les plus sujets aux maladies cardiovasculaires. Pour cause, la solitude est en France un grave facteur de sédentarité - qui finit par mener à la une prise poids, du stress et un mode vie négligeant - qui peut causer de l’hypertension artérielle. Il n'est donc pas étonnant de remarquer que les résultats de l’étude chez les propriétaires canins célibataires sont les plus révélateurs. De ce fait, le chien prendrait éventuellement la place d’un membre de la famille en épargnant à son maître de la solitude.

Pour l’heure, les résultats de cette recherche ne sont pas encore démontrés. Cependant, la possession d’un chien reste chez les personnes âgées de plus 65 ans une source d’activité non-négligeable. Il est donc conseillé à tous de pratiquer au moins 30 minutes de sport par jour.

 

Commentaires