5 habitudes de la société moderne qui nous empêchent de dormir

5 habitudes de la société moderne qui nous empêchent de dormir
5 habitudes de la société moderne qui nous empêchent de dormir
Par Cécilia Ouibrahim publié le
4353 lectures

Les clés du bonheur résident dans une bonne nuit de sommeil. Et pour cause, nous passons un tiers de notre vie à dormir, la qualité de ce repos est donc essentielle à notre bien-être. Néanmoins, certains facteurs fragilisent la qualité de notre sommeil et nous éloignent des bras de Morphée.

Le sommeil réduit le stress et influe sur l’humeur. Il favorise la concentration, la mémoire, la productivité et la créativité. Après une nuit de sommeil complète et réparatrice, on adopte la positive attitude, on est plus serein et plus agréable avec son entourage. À l’inverse, le manque de sommeil nous rend irritable et engendre des problèmes de santé.
 
Une étude menée par des chercheurs de l’Université d’Oxford a prouvé que dormir moins de 7 heures par nuit suscite angoisse, tristesse et paranoïa. Si les pensées négatives peuvent parfois perturber notre sommeil, c’est le plus souvent le manque de sommeil qui provoque stress et anxiété. Un cercle vicieux qui nous éloigne du bonheur. D’autre part, certaines habitudes de la société actuelle nuisent considérablement à la qualité de notre sommeil et font fuir le marchand de sable.

1. Le bruit extérieur

Que le sommeil soit perturbé par le vacarme causé par les moteurs de voitures ou le retentissement d’un train qui passe, les zones urbaines sont le nid d’un brouhaha permanent.

2. Le chauffage

Le chauffage en hiver et la climatisation en saison de canicule provoquent un système de bourdonnement continu qui nous empêche de trouver le sommeil. De plus, le chauffage entrave la baisse naturelle de la température corporelle au coucher du soleil, alors nécessaire à l’endormissement.

3. La lumière

La lumière régule notre horloge interne et nos rythmes biologiques. Un vecteur qui influe autant sur l’endormissement que sur l’éveil. La lumière est donc déterminante pour améliorer la qualité de notre sommeil. En l’absence de lumière, l’organisme synthétise la mélatonine, l’hormone du sommeil à l’origine de la régulation des rythmes chronobiologiques et qui nous conduit à l’endormissement. La lumière des LED (lampe à diode électroluminescente) - celle que l’on retrouve dans les écrans d’ordinateur ou de smartphone - émet une lumière bleue qui empêche la production de l’hormone du sommeil et nous maintient éveillés. L’Institut­ polytechnique américain Rensselaer a démontré la nocivité de la lumière bleue qui provoque un risque accru de troubles du sommeil.

4. Le téléphone

SMS, mails, systèmes de messagerie ou réseaux sociaux, l’utilisation du téléphone nous entraîne dans une spirale infernale. Encore un message ou un tweet, une dernière virée sur Facebook avant de dormir puis on ne s’arrête plus. Et l’horloge tourne, pendant ce temps on a les yeux rivés sur ces écrans qui nous maintiennent éveillés. Obnubilés par nos téléphones, on repousse notre sommeil à plus tard. Résultat : on dort peu, mal, on manque de sommeil et on se perd dans cette spirale infernale.

5. Les excitants

La consommation excessive de café, de thé et d’alcool vous empêchera de trouver le sommeil. Le thé contient de la théine, dérivé de la caféine, perçu comme un stimulant. La caféine perturbe l'action de l'adénosine, messager chimique régulateur du sommeil dans le cerveau. L'adénosine s'accumule dans notre corps tout au long de la journée et provoque des insomnies. Si l’alcool favorise l’endormissement, il perturbe la qualité du sommeil. L’alcool provoque des réveils nocturnes et réduit la durée du sommeil paradoxal ce qui entraîne des nuits moins reposantes.

Commentaires