Connaissez-vous le tawashi, l’éponge zéro déchet à faire-soi même ?

Par Elodie Sillaro publié le
9308 lectures

Fini la traditionnelle éponge jaune et verte, le tawashi est une alternative à nos éponges classiques et non recyclables. Cette petite lavette colorée confectionnée à partir de vieux vêtements va changer l’entretien au naturel de notre maison.

Si vous utilisez des produits d’entretien écologiques ou fait maison, alors vous serez ravie d’adopter un tawashi, une éponge venue tout droit du Japon. Il s‘agit d’un carré de tissu de récupération 100% écolo qui fait office de lavettes. Produits écologiques et tawashi forment un superbe duo écolo et économique. La durée d’utilisation d’un tawashi peut être six fois supérieure à une éponge classique. Il peut être fabriqué en tricot, en crochet ou tissé avec un métier à tisser facile à réaliser.

Une éponge aux mille facettes

Traditionnellement, on tricote la tawashi en laine pour former un carré aux mailles serrées. Il est possible de confectionner une version crochetée avec de la laine épaisse ou du jersey.

On peut aussi le tisser avec des chutes de tissu : vieilles chaussettes, collants troués, leggings. Récupérez des chutes de laine, des vieux vêtements et rivalisez d’ingéniosité !

Comment confectionner un tawashi ?

Matériaux :

  • Une planche en bois
  • 20 clous
  • Un ciseau
  • Un marteau
  • Une paire de vieux collants ou de chaussettes

Réalisation :

  1. Sur la planche en bois, dessinez un carré de 14 cm de côté.
  2. Clouez un clou à 3 cm du bord. Puis, 5 clous de chaque côté du carré en les espaçant de 2 cm.
  3. Découpez vos collants ou chaussettes en bandes de 3 cm de large.
  4. Enfilez 5 bandelettes de part et d’autre des clous.
  5. Faites la même chose dans l’autre sens en passant la bandelette successivement en dessous puis au-dessus de chaque bande, comme un tissage.
  6. Pour fermer le tissage, décrochez le premier anneau de son clou et passez-le dans l’anneau suivant. Puis, passez le deuxième anneau dans le troisième et ainsi de suite, comme pour terminer un tricot. Le dernier anneau sert ainsi d’accroche.

Après une utilisation sur des plats très sales, veillez à bien nettoyer votre tawashi sinon lavez-le en machine. Un tawashi met plus de temps à sécher qu’une éponge classique peut parfois être moins efficace que la partie verte d'une éponge traditionnelle. Pour obtenir le côté grattant de l'éponge, vous pouvez ajouter un peu de ficelle de sisal sur un des côtés ou utilisez des coquilles d’œufs broyées.

Commentaires