Manger local sans efforts : la tendance locavore !

Manger local sans efforts : la tendance locavore !
Manger local sans efforts : la tendance locavore !
Par Rédacteur invité publié le
2181 lectures

Alertés par des scandales alimentaires à répétition, les Français se tournent de plus en plus vers les produits locaux, jugés plus sûrs : ils sont locavores ! Circuits courts et ventes directes ont le vent en poupe. Cette nouvelle forme d'achat permet aussi aux producteurs de mieux vivre de leur métier.

En mai 2017 à Toulouse, Julien Joly organise le premier festival des circuits courts en Occitanie : le Locavores Fest. L'idée ? Encourager une alimentation locale et durable dans une ambiance de guinguette conviviale où l'on vient se restaurer, rencontrer des producteurs ou participer à des ateliers autour de la cuisine et du mieux-manger. Le succès est au rendez-vous. Ce qui n'étonne pas ce jeune locavore : « le consommateur est en quête de sens, de goût mais aussi de transparence sur l'origine des aliments. Mettre un visage derrière un produit répond à cette demande ».

Consommer local n'a jamais été aussi simple !

Les professionnels du secteur se bousculent pour séduire cette nouvelle génération de clients. Fini les excuses : manger local n'a jamais été aussi simple ! Tour d'horizon des solutions offertes aux consomm' acteurs :

Les AMAP, les pionniers

Né en 2003, le réseau approvisionne aujourd'hui 50 000 familles. Les abonnés d'une AMAP s'engagent à acheter des paniers chaque semaine à un tarif fixé à l'avance. Le concept séduit aussi les producteurs qui peuvent planifier leur production et ainsi réduire les gaspillages.

« La ruche qui dit oui », la start-up qui monte

Fondée en 2010, la plateforme en ligne met en relation paysans et consommateurs urbains dans un rayon ne pouvant excéder 250 kilomètres. Avec plus de 1000 ruches et 180 000 membres actifs, le concept connaît un succès fulgurant !

Les drives fermiers, les griculteurs 2.0

Des producteurs s'associent et créent un site sur lequel le consommateur fait ses courses et va chercher ses produits dans un entrepôt… ou même à la gare ! Les citadins de retour du travail peuvent maintenant acheter leur botte de radis dans une gare RER.

Les marchés de producteurs, le plus traditionnel

Présent sur tout le territoire, le sempiternel marché hebdomadaire fait mieux que résister : il offre toujours un contact privilégié avec les producteurs locaux.  À vos cabas !

Les magasins de producteurs, les plus complets

On y retrouve l'offre la plus diversifiée de produits sélectionnés en amont en fonction des goûts des clients. Efficace !

L'auto-cueillette, le circuit le plus court 

Cette façon ludique de remplir le frigo est l'occasion d'une sortie aux champs en famille pour initier les plus jeunes au goût des bons produits !

Commentaires