Les vertus santé des graines de chia

Les vertus santé des graines de chia
Les vertus santé des graines de chia
Par Dr Mounir Belkouch publié le
13660 lectures

C’est un aliment aux vertus nutritionnelles exceptionnelles et qui possède aussi de nombreuses vertus sur le plan thérapeutique. De ce fait, elles représentent à ce jour une véritable tendance en matière d’alimentation santé ! Zoom sur ces petites graines aux incroyables bienfaits.

Originaire du Mexique, le chia (Salvia hispanica) est une plante herbacée annuelle de la famille des lamiacées (sauges), cultivée pour ses graines alimentaires depuis des millénaires notamment à l’époque précolombienne par les Amériendiens.

Après avoir été ignorées pendant des siècles, ces graines ont suscité, au début des années 1990, l'intérêt des nutritionnistes pour leur haute teneur en lipides (25 à 38 %) comportant une forte teneur en acide alpha-linolénique1,2,3,4 (un oméga-3).

Une grande source de nutriments

Les graines de chia, comme les graines de sésame, sont relativement petites. Elles sont généralement brunes, mais certaines variétés sont blanches, beiges ou grisâtres. Alliées nutritionnelles privilégiées, les graines de chia aident à soutenir la vitalité.

Peu caloriques, riches en nutriments5,6,7 et en vitamines (flavonoïdes, vitamines B et E en particulier), les graines de chia sont également une source intéressante de fibres alimentaires. Elles apportent également de nombreux minéraux et oligo-éléments à savoir le calcium (5 fois plus que dans le lait !), le phosphore, le potassium (2 fois plus que la banane), le zinc, le magnésium et le fer, essentiels au maintien d’une bonne santé. Elles ne contiennent pas de gluten et représentent donc un aliment compatible avec le régime sans gluten.

Les graines de chia sont par ailleurs riches en oméga-3 (16 à 20%)1,2,3,9 indispensables au bon fonctionnement du système nerveux, notamment aux processus cognitifs (concentration, mémoire et apprentissage). Les graines contiennent également de 5 % à 8 % d’acide gamma-linoléique, un acide gras oméga-6, ce qui ajoute à leur intérêt car un bon équilibre entre les acides gras oméga 6 et oméga 3 est essentiel d’un point de vue biochimique. D’ailleurs, le ratio oméga 6 / oméga 3 est très rééquilibrant et participe à une bonne santé cardiovasculaire2,10. Ces “bonnes graisses” permettent de réguler la tension artérielle4,5, améliorent l’élasticité des vaisseaux et contribuent à réduire le taux de triglycérides13,14.

En effet, dans un modèle animal d’hypercholestérolémie, une étude argentine de 2015 parue dans Journal of Functional Foods a démontré que l’huile de chia présente des effets bénéfiques sur la fonction vasculaire et pour réduire les niveaux plasmatiques de triglycérides15.

Les graines de chia contiennent 23% de protéines en moyenne4,16, dont tous les acides aminés essentiels, ce qui est appréciable pour l’apport protéique chez les végétariens.

Elles renferment notamment du tryptophane, un acide aminé qui assure la production de sérotonine et de mélatonine favorisant ainsi un sommeil réparateur.

Régulariser le taux de cholestérol

Lee graines de chia présentent une forte teneur en fibres et cette richesse lui permet de normaliser le taux de mauvais cholestérol dans le sang. En manger régulièrement aiderait donc à diminuer de manière significative le mauvais cholestérol14, à améliorer la santé du système cardiovasculaire et à éviter les maladies comme l’athérosclérose.

Améliorer la digestion

Naturellement très riches en fibres (solubles et insolubles, entre 30 et 40%), les graines de chia assurent le bon fonctionnement de l’appareil digestif en équilibrant et régulant le transit intestinal et en apaisant les voies gastro-intestinales. Elles contribuent aussi à éviter les cas de constipation en améliorant l’absorption de l’eau grâce à une capacité de mucilage (liquide visqueux) en milieu aqueux17. Cette capacité d’absorption de l’eau va apporter une importante sensation de satiété18 et donc un effet coupe faim et elles peuvent ainsi être une aide précieuse dans les régimes amaigrissant.

Lutter contre certains cancers

En raison du taux élevé de fibres qu’elles contiennent, les graines de chia sont un excellent aliment contre le cancer du côlon. En effet, les fibres réduisent le risque du cancer du côlon et du rectum et débarrassent les voies des intestins de leurs toxines. Les antioxydants présents dans les graines de chia participent également à cette prévention en éliminant les radicaux libres. Une étude scientifique argentine de 2007 a révélé le potentiel d’une diète avec le chia  pour réduire la formation de métastases et la croissance d’une tumeur mammaire murine19. Puissant antioxydant, les graines de chia représentent une base nutritive à intégrer à notre alimentation quotidienne pour prévenir et lutter contre certains cancers.

Assurer les défenses de l’organisme

Grâce à sa forte teneur en antioxydants tels que la quercétine, les acides chlorogénique et caféique1,8,20,21,22,23, sa vitamine C mais aussi ses acides gras polyinsaturés (AGPI), les graines de chia renferment des propriétés anti-inflammatoires24. Ses antioxydants combattent l’excès de radicaux libres responsable du vieillissement cellulaire et sa consommation aiderait également à préserver la peau en lui donnant une apparence jeune et saine. En usage externe, l’huile de graine de chia agit efficacement contre les affections cutanées comme le prurit25.

Prévenir le diabète

Des études multiples montrent que les graines de chia peuvent aider à la prévention et au traitement du diabète. En effet, son taux élevé de fibres fait de lui l’un des meilleurs aliments utilisés pour prévenir le diabète. Les graines de chia réduisent les niveaux de sucre dans le sang et aident à stabiliser le taux de glycémie11,26,27,28. Une étude scientifique récente de 2017 démontre qu’elles pourraient aider à la prévention du diabète de type 2 chez des sujets obèses29.

Dans un modèle murin expérimental de dyslipidémie et de résistance à l’insuline induit par une diète riche en sucrose, les graines de chia en supplémentation ont démontré un potential à corriger ces troubles métaboliques13,14,30.

Une étude clinique canadienne de 2007, publié dans Diabète Care, a évalué les effets d’une supplémentation en Salba® (un extrait commercial contenant du chia) à la dose de 37 +/- 4 g/jour chez des diabétiques de type 2. Après 12 semaines de traitement, les chercheurs ont constaté une réduction de certains facteurs de risques cardiovasculaires : la tension artérielle, le taux de la protéine C réactive (un marqueur d’inflammation) et celui du facteur Willebrand (une protéine qui accroît la coagulation sanguine)31.

Elles sont donc vivement recommandées aux personnes diabétiques d’en consommer suffisamment pour mieux traiter la pathologie.

Ses nombreuses qualités nutritionnelles et ses avantages santé font des graines de chia l’un des meilleurs aliments que nous pouvons utiliser dans nos préparations culinaires. Elles renforcent la santé de la peau et préviennent certaines maladies graves comme le cancer colorectal et le diabète. De plus, par son pouvoir régulateur du cholestérol et ses propriétés antioxydantes, les graines de chia protègent le système cardio-vasculaire. D’autres recherches ont également montré qu’elles pourraient contribuer à renforcer les défenses naturelles de l’organisme.

 

Conseils pratiques :

  • Pour bénéficier pleinement des apports nutritionnels des graines de chia, il est conseillé d’en consommer une à deux cuillères à soupe par jour, en complément d’une alimentation équilibrée.
  • Les graines de chia présentent un potentiel allergène. Les personnes allergiques à d’autres graines (par exemple lin ou sésame) doivent les consommer avec prudence.
  • Du fait des niveaux élevés d’acide alpha-linolénique, le chia est déconseillé aux personnes souffrant d’un cancer de la prostate ou à risque d’être victime d’un cancer de la prostate32.

 

IMPORTANT : L'ensemble des informations mentionnées dans cet article n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Références
1 - Sargi SC, Silva BC, Santos HMC, Montanher PF, Boeing JS., Santos Júnior OO, Souza NE, Visentainer JV. Antioxidant capacity and chemical composition in seeds rich in omega-3: chia, flax, and perilla. Sci Technol Campinas 2013. 33(3):541-548
2 - Ixtaina VY, Martínez ML, Spotorno V, Mateo CM, Maestri DM, Diehl BWK. Characterization of chia seed oils obtained by pressing and solvent extraction. J Food Comp Anal. 2011. 24(2):166-174.
3 - Ciftci ON, Przybylski R, Rudzińska M.  Lipid components of flax, perilla, and chia seeds. Eur J Lipid Sci Technol. 2012. 114:794-800.
4 - Ayerza R. & Coates W. Protein content, oil content and fatty acid profiles as potential criteria to determine the origin of commercially grown chia (Salvia hispanica L.). Ind Crop Prod. 2011. 34:1366-1371.
5 - da Silva BP, Anunciação PC, Matyelka JCDS, Della Lucia CM, Martino HSD, Pinheiro-Sant'Ana HM. Chemical composition of Brazilian chia seeds grown in different places. Food Chem. 2017. 221:1709-1716.
6 - Gómez-Favela MA, Gutiérrez-Dorado R, Cuevas-Rodríguez EO, Canizalez-Román VA, Del Rosario León-Sicairos C, Milán-Carrillo J, Reyes-Moreno C. Improvement of Chia Seeds with Antioxidant Activity, GABA, Essential Amino Acids, and Dietary Fiber by Controlled Germination Bioprocess. Plant Foods Hum Nutr. 2017. 72(4):345-352.
7 - Coelho MS., Salas-Mellado MM. Chemical Characterization of CHIA (Salvia hispanica L.) for Use in Food Products. J Food Nutr Res. 2014. 2(5):263-269.
8 - Reyes-Caudillo E, Tecante A, Valdivia-López MA. Dietary fibre content and antioxidant activity of phenolic compounds present in Mexican chia (Salvia hispanica L.) seeds. Food Chem. 2008. 107:(2):656–663.
9 - Imran M, Nadeem M, Manzoor MF, Javed A, Ali Z, Akhtar MN, Ali M, Hussain Y. Fatty acids characterization, oxidative perspectives and consumer acceptability of oil extracted from pre-treated chia (Salvia hispanica L.) seeds. Lipids Health Dis. 2016. 15(1):162.
10 - Simopoulos AP. The importance of the omega-6/omega-3 fatty acid ratio in cardiovascular disease and other chronic diseases. Exp Biol Med. 2008. 233(6):674-88.
11 - Creus A, Benmelej A, Villafañe N, Lombardo YB. Dietary Salba (Salvia hispanica L) improves the altered metabolic fate of glucose and reduces increased collagen deposition in the heart of insulin-resistant rats. Prostaglandins Leukot Essent Fatty Acids. 2017. 121:30-39.
12 - Toscano LT, da Silva CS, Toscano LT, de Almeida AE, Santos Ada C, Silva AS. Chia flour supplementation reduces blood pressure in hypertensive subjects. Plant Foods Hum Nutr. 2014. 69(4):392-8.
13 - Chicco AG, D'Alessandro ME, Hein GJ, Oliva ME, Lombardo YB. Dietary chia seed (Salvia hispanica L.) rich in alpha-linolenic acid improves adiposity and normalises hypertriacylglycerolaemia and insulin resistance in dyslipaemic rats. Br J Nutr. 2009. 101(1):41-50.
14 - Ayerza R Jr, Coates W. Effect of dietary alpha-linolenic fatty acid derived from chia when fed as ground seed, whole seed and oil on lipid content and fatty acid composition of rat plasma. Ann Nutr Metab. 2007. 51(1):27-34.
15 - Sierra L, Roco J, Alarcon G, Medina M, Nieuwenhove CV, Peral de Bruno M, Jerez S. Dietary intervention with Salvia hispanica (Chia) oil improves vascular function in rabbits under hypercholesterolaemic conditions. J Functional Foods 2015; 14:641-649.
16 - Sandoval-Oliveros MR, Paredes-López O. Isolation and characterization of proteins from chia seeds (Salvia hispanica L.). J Agric Food Chem. 2013. 61(1):193-201.
17 - Xing X, Hsieh YSY, Yap K, Ang ME, Lahnstein J, Tucker MR, Burton RA, Bulone V. Isolation and structural elucidation by 2D NMR of planteose, a major oligosaccharide in the mucilage of chia (Salvia hispanica L.) seeds. Carbohydr Polym. 2017. 175:231-240.
18 - Ayaz A, Akyol A, Inan-Eroglu E, Kabasakal Cetin A, Samur G, Akbiyik F. Chia seed (Salvia Hispanica L.) added yogurt reduces short-term food intake and increases satiety: randomised controlled trial. Nutr Res Pract. 2017. 11(5):412-418.
19 - Espada CE, Berra MA, Martinez MJ, Eynard AR, Pasqualini ME. Effect of Chia oil (Salvia Hispanica) rich in omega-3 fatty acids on the eicosanoid release, apoptosis and T-lymphocyte tumor infiltration in a murine mammary gland adenocarcinoma. Prostaglandins Leukot Essent Fatty Acids. 2007. 77(1):21-8.
20 - Pellegrini M, Lucas-Gonzalez R, Sayas-Barberá E, Fernández-López J, Pérez-Álvarez JA, Viuda-Martos M. Bioaccessibility of Phenolic Compounds and Antioxidant Capacity of Chia (Salvia hispanica L.) Seeds. Plant Foods Hum Nutr. 2017.
21 - Oliveira-Alves SC, Vendramini-Costa DB, Betim Cazarin CB, Maróstica Júnior MR, Borges Ferreira JP, Silva AB, Prado MA, Bronze MR. Characterization of phenolic compounds in chia (Salvia hispanica L.) seeds, fiber flour and oil. Food Chem. 2017. 232:295-305.
22 - Marineli RDS, Lenquiste SA, Moraes ÉA, Maróstica MR Jr. Antioxidant potential of dietary chia seed and oil (Salvia hispanica L.) in diet-induced obese rats. Food Res Int. 2015. 76(Pt 3): 666-674.
23 - Martínez-Cruz O, Paredes-López O. Phytochemical profile and nutraceutical potential of chia seeds (Salvia hispanica L.) by ultra high performance liquid chromatography. J Chromatogr A. 2014. 1346:43-8.
24 - Ferreira MR, Alvarez SM, Illesca P, Giménez MS, Lombardo YB. Dietary Salba (Salvia hispanica L.) ameliorates the adipose tissue dysfunction of dyslipemic insulin-resistant rats through mechanisms involving oxidative stress, inflammatory cytokines and peroxisome proliferator-activated receptor γ. Eur J Nutr. 2016.
25 - Jeong SK, Park HJ, Park BD, Kim IH. Effectiveness of Topical Chia Seed Oil on Pruritus of End-stage Renal Disease (ESRD) Patients and Healthy Volunteers. Ann Dermatol. 2010. 22(2):143-8.
26 - Vuksan V, Choleva L, Jovanovski E, Jenkins AL, Au-Yeung F, Dias AG, Ho HV, Zurbau A, Duvnjak L. Comparison of flax (Linum usitatissimum) and Salba-chia (Salvia hispanica L.) seeds on postprandial glycemia and satiety in healthy individuals: a randomized, controlled, crossover study. Eur J Clin Nutr. 2017. 71(2):234-238.
27 - Ho H, Lee AS, Jovanovski E, Jenkins AL, Desouza R, Vuksan V. Effect of whole and ground Salba seeds (Salvia Hispanica L.) on postprandial glycemia in healthy volunteers: a randomized controlled, dose-response trial. Eur J Clin Nutr. 2013. 67(7):786-8.
28 - Vuksan V, Jenkins AL, Dias AG, Lee AS, Jovanovski E, Rogovik AL, Hanna A. Reduction in postprandial glucose excursion and prolongation of satiety: possible explanation of the long-term effects of whole grain Salba (Salvia Hispanica L.). Eur J Clin Nutr. 2010. 64(4):436-8.
29 - Vuksan V, Jenkins AL, Brissette C, Choleva L, Jovanovski E, Gibbs AL, Bazinet RP, Au-Yeung F, Zurbau A, Ho HV, Duvnjak L, Sievenpiper JL, Josse RG, Hanna A. Salba-chia (Salvia hispanica L.) in the treatment of overweight and obese patients with type 2 diabetes: A double-blind randomized controlled trial. Nutr Metab Cardiovasc Dis. 2017. 27(2):138-146.
30 - Oliva ME, Ferreira MR, Chicco A, Lombardo YB. Dietary Salba (Salvia hispanica L) seed rich in α-linolenic acid improves adipose tissue dysfunction and the altered skeletal muscle glucose and lipid metabolism in dyslipidemic insulin-resistant rats. Prostaglandins Leukot Essent Fatty Acids. 2013. 89(5):279-89.
31 - Vuksan V, Whitham D, Sievenpiper JL, Jenkins AL, Rogovik AL, Bazinet RP, Vidgen E, Hanna A. Supplementation of conventional therapy with the novel grain Salba (Salvia hispanica L.) improves major and emerging cardiovascular risk factors in type 2 diabetes: results of a randomized controlled trial. Diabetes Care. 2007. 30(11):2804-10.
32 - Brouwer IA et al. Dietary alpha-linolenic acid is associated with reduced risk of fatal coronary heart disease, but increased prostate cancer risk: a meta-analysis. J Nutr. 2004. 134:919-22.
Commentaires