McDonald’s fait un geste pour la planète

Menu hamburger frite McDonald's
McDonald's veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre et supprime les pailles plastique en Angleterre
Par Elodie-Elsy Moreau publié le
1361 lectures

Dans l’optique de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, le géant du fast-food McDonald’s a annoncé, il y a quelques jours, le lancement d’un nouveau plan.

Dans un communiqué publié le 20 mars dernier, McDonald’s a annoncé le lancement d’une nouvelle campagne pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de ses restaurants et de ses bureaux. L’objectif du géant de la restauration rapide : une réduction de 36 % des émissions d’ici 2030. Au total, cela représente 150 millions de tonnes d’émissions. Cette diminution s'apparente "à retirer de la circulation 32 millions de voitures pendant toute une année ou de planter 3,8 milliards d’arbres et de les laisser pousser pendant 10 ans", précise le communiqué. Un chiffre loin d’être négligeable.
Au programme notamment : l’installation d’éclairages LED, d’équipements de cuisine moins gourmands en énergie, et le développement d'emballages durables. Pour y parvenir, l’enseigne prévoit de travailler étroitement avec les différents fournisseurs et les franchisés de ses 37 000 restaurants basés aux quatre coins du monde.
Mais continuer à développer l’activité tout en réduisant le taux de pollution est-il possible ? McDonald’s y croit. D’ailleurs, le nouveau plan de la chaîne a été validée par Science Based Targets, une initiative aidant les entreprises à concevoir des politiques environnementales adaptées au climat. Mcdonald's devient ainsi "la première entreprise de restauration à établir une cible scientifique approuvée par cet organisme pour réduire les émissions de gaz à effet de serre".

Quelles solutions pour la production de viande ?

Aujourd’hui, la production de viande bovine participe grandement à l’empreinte carbone de la société. Depuis quelques années, l’enseigne tente déjà de limiter ses émissions. "En 2010, à l'issue d'une large phase de concertation avec l'ensemble des partenaires et les parties prenantes de nos principales filières agricoles ainsi que de nombreux experts, nous avons mis en place une stratégie agro-écologique (SAE), plan de progrès agricole à 10 ans pour nos 5 principales filières d'approvisionnement : blé, bœuf, poulet, pomme de terre et salade", peut-on lire sur le site de l’enseigne. Mais d’autres efforts devront être mis en œuvre pour approvisionner la viande de manière encore plus responsable. Le communiqué indique que l’entreprise souhaite réduire de 31% l’intensité de ses émissions au sein de sa chaîne d’approvisionnement, par rapport à 2015. "Pour créer un meilleur avenir pour notre planète, nous devons tous nous impliquer. McDonald’s fait sa part en fixant cet objectif ambitieux de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour relever le défi du changement climatique mondial", a déclaré Steve Easterbrook, le président-directeur de la chaîne. "Pour atteindre cet objectif, nous approvisionnerons nos aliments de façon responsable, nous encouragerons les énergies renouvelables et nous les utiliserons efficacement, et nous réduirons les déchets et augmenterons le recyclage."

McDonald’s, fast-food éco-responsable ?

En plus du lancement de ce nouveau plan, McDonald’s a rejoint la coalition We Are Still In des entreprises américaines souhaitant participer aux objectifs fixés par l’Accord de Paris sur le climat. Et ce, même si Donald Trump a sorti les Etats-Unis de cet accord. Toutefois, le 10 janvier dernier, celui-ci a déclaré que les États-Unis pourraient y "revenir". Jusqu’à présent, il estimait que l'accord était "mauvais" pour les entreprises américaines et dénonçait des objectifs, selon lui, trop élevés pour son pays, notamment par rapport à la Chine. "Nous sommes un pays riche en gaz, en charbon et en pétrole et en beaucoup d'autres choses", avait-t-il souligné.
Le leader du fast-food n’a pas attendu un éventuel retour en arrière de son président pour s’engager. "Bien que les actions du secteur privé ne puissent résoudre entièrement la crise climatique de notre planète, des annonces importantes comme celles-ci créent une dynamique et apportent des solutions dont nous avons besoin", a précisé Carter Roberts, le président de World Wildlife Fund (WWF) aux États-Unis.

Bientôt des pailles en papier en Angleterre

Autre évolution, cette fois-ci plus locale. La semaine dernière, McDo UK a annoncé sur Twitter vouloir supprimer les pailles en plastique de tous ses restaurants en Angleterre, d'ici le mois de mai. Près de 1300 restaurants sont concernés.

"Nous sommes heureux d'annoncer qu'à partir du mois de mai, nous testerons les pailles en papier dans nos restaurants et reléguerons nos pailles en plastique recyclable derrière les comptoirs", était-il inscrit sur le compte Twitter de McDonald's UK.

De son côté, Paul Pomroy, directeur général de McDonald's UK, a déclaré au journal Metro : "Nous sommes déjà engagés à réduire notre impact environnemental et nous pouvons, et voulons faire partie de la solution. Nos pailles sont déjà 100 % recyclables mais nous savons que nous pouvons aller encore plus loin."
Une question reste en suspens : les autres pays suivront-ils ? En France, chaque année, près de 3,2 milliards de pailles provenant de la restauration rapide sont jetées. Encore une situation que l’on pourrait éviter, ou du moins limiter considérablement.

Sources :
Communiqué de presse Mcdonalds
www.mcdonalds.fr
Twitter McDonald's
www.huffingtonpost.fr

 

 

Commentaires