N’oubliez pas de lire une histoire à votre bébé le soir

Une maman lit un livre à son bébé
Lire des hisoires à ses enfants et jouer avec eux est bénéfique pour leur développement
Par Elodie-Elsy Moreau publié le
7502 lectures

Manque de temps, écrans omniprésents… de plus en plus de parents délaissent le rituel de l’histoire du soir. Pourtant, une nouvelle étude américaine, publiée dans la revue scientifique Pediatrics, suggère que la pause lecture avant le coucher participe pleinement au développement socio-affectif des enfants.

C’est l’un des moments préférés de la journée des bambins : l’histoire du soir. Partage, interactions entre l’enfant et l’adulte, la lecture a de nombreux bienfaits. Une nouvelle étude américaine, publiée dans Pediatrics, révèle qu’elle contribue également au développement socio-affectif de l’enfant. Une conclusion que les chercheurs ont pu dresser après avoir suivi 675 familles américaines ayant accepté de participer au programme Video Interaction Project, qui consistait à filmer des séquences de ces parents lisant à haute voix ou jouant avec leurs progénitures. Les images étaient ensuite analysées avec un coach.

Des enfants moins agressifs et plus attentifs

Les jeunes participants ont été suivis de la naissance à 3 ans. Au-delà même de l'apprentissage de la langue, la lecture du soir réduirait certains "comportements problématiques : agressivité, hyperactivité, manque d’attention", a déclaré le Dr Alan Mendelsohn, professeur agrégé de pédiatrie à l'École de médecine de l'Université de New York, chercheur principal de l'étude.  "Peut-être que s'engager davantage dans la lecture et le jeu réduit directement les problèmes de comportement des enfants car cela s’inscrit dans une  éducation plus positive", suppose le scientifique.

"Le message clé à retenir est que lorsque les parents lisent et jouent avec leurs très jeunes enfants (de naissance à 3 ans) cela a vraiment un impact important sur leur comportement".

Un constat qui ne vaut pas uniquement pour les familles "à risque", indique-t-il.  "Tous les parents doivent savoir que lire et jouer avec ses enfants les aident à maîtriser leurs propres comportements". Les enfants apprennent des notions essentielles avant l’entrée à l’école et la socialisation. "Des sujets importants et intéressants sont abordés dans les histoires. Elles traitent souvent de personnages tristes ou heureux qui doivent apprendre à faire face aux défis de leur vie. Par la lecture, vous donnez à l'enfant l'occasion de réfléchir à ce que signifie avoir des sentiments et comment les gérer", expliquent les chercheurs.

Pas d’écran avant 3 ans !

Avec l’omniprésence des écrans, notamment des tablettes, certains ont peut-être tendance à faire l’impasse sur les livres. Mais cette nouvelle étude, tout comme le nouveau carnet de santé, délivré depuis le 1er avril 2018, déconseillant formellement les écrans chez les moins de 3 ans, pourraient faire changer quelques mauvaises habitudes.

Source : The New York Times

Commentaires