L'Australie promet des millions d'euros pour sauver ses koalas

L'Australie promet des millions d'euros pour sauver ses koalas
L'Australie promet des millions d'euros pour sauver ses koalas
Par AFP/Relaxnews publié le
312 lectures

L'Australie a dévoilé lundi un programme d'aide d'une trentaine de millions d'euros destiné à sauver une population de koalas qui décline de manière spectaculaire.

Selon la Fondation australienne du koala, il ne reste plus que 43 000 de ces marsupiaux emblématiques dans la nature. Leur nombre était estimé à plus de 10 millions avant l'arrivée des premiers colons britanniques en 1788.

"Les koalas sont un trésor national"

En présentant le programme de conservation de son gouvernement, Gladys Berejiklian, Première ministre de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud, a déclaré "Les koalas sont un trésor national".

"Ce serait tellement dommage que l'avenir de cette icône nationale ne soit pas assuré"

Les koalas sont victimes du changement climatique, de la perte de leur habitat, des attaques de chiens, des accidents de voiture, des incendies de forêt et de maladies.
Des études font état d'un recul de 26 % du nombre de koalas en Nouvelle-Galles du Sud ces deux dernières décennies. L'Etat qualifie l'espèce de "vulnérable" tandis qu’elle a totalement disparu dans d'autres régions australiennes.

45 millions de dollars pour préserver les koalas

Le programme de 45 millions de dollars australiens (28,4 millions d'euros) prévoit de sanctuariser des milliers d'hectares pour préserver l'habitat naturel de l'animal.
Les fonds seront aussi consacrés à la lutte contre certaines maladies qui ravagent les populations comme les infections à chlamydiae, maladie sexuellement transmissible qui provoque la cécité, l'infertilité et la mort.
L'argent ira aussi à la recherche, à la protection de certaines portions de routes connues pour être dangereuses pour les koalas, un nouvel hôpital destiné à soigner les animaux malades ainsi qu'à la mise en place d'un téléphone vert pour signaler les marsupiaux ayant besoin d'aide.

Commentaires