Produits de saison : les Français mauvais élèves !

fruits et légumes cuisine
Fruits et légumes de saison : les Français ne s'en préoccupent pas
Par AFP/Relaxnews publié le
1058 lectures

Plus de 60 % des Français déclarent ne pas préparer leur repas avec des produits de saison, pourtant jugés bon pour la santé (95%), selon un sondage réalisé pour le site de panier-recettes livrés à domicile quitoque.fr.

Près de sept Français sur 10 (65 %) ne se préoccupent pas de savoir si les produits qu'ils cuisinent sont de saison. Et pour cause, beaucoup (66 %) jugent les fruits et légumes de saison trop onéreux pour composer leurs menus quotidiens, particulièrement les femmes (84 %). Pourtant, la grande majorité des personnes interrogées estiment que ces aliments très bons pour la santé… mais le budget ne suit pas toujours. Environ 36 % des Français sont prêts à débourser 10 % de plus pour acheter ce type de produits frais. Moins d’un tiers des sondés sont prêts à monter jusqu'à 20 % et enfin 16 % jusqu'à 30 %. Si ces aliments sont parfois plus chers, il faut aussi les reconnaître. Et en la matière, il y a encore des efforts à faire ! L'étude montre que les Français, avec une note de 6/20, ont du mal à reconnaître précisément les fruits et légumes de saison, citant uniquement la fraise et le radis pour ce printemps. Les meilleurs élèves en la matière sont les régions Auvergne Rhône-Alpes (15%), Bretagne et Normandie (13%), selon l'étude. 

Les hommes, moins regardants

En plus du prix, et de la saison, l’origine des produits jouent dans les habitudes d’achat. Si les femmes sont plus attentives au prix des produits, elles sont également plus regardantes sur leur provenance. Celle-ci peut être un frein à l'achat pour 61 % d'entre elles contre 39 % des hommes. La lecture des étiquettes est donc encore loin d’être un réflexe.

Moins de viande pour consommer plus de produits de saison ?

Si les prix des fruits et légumes bio sont plus élevés que ceux issus de l’agriculture conventionnelle, la viande pèse aussi lourdement dans le budget alimentation. Or, une consommation excessive de viande rouge ou de viandes transformées comme la charcuterie n’est pas sans danger sur la santé. Diverses études ont établi un lien entre de telles habitudes alimentaires et l’apparition de certains cancers ou de maladies cardiovasculaires. En rééquilibrant son budget en achetant moins de viande, par exemple, il serait donc possible de consommer davantage de fruits et légumes de saison.

Commentaires