10 conseils écologiques et bio à adopter à l’arrivée de bébé

bébé naissance
Bebe bio : 10 conseils écolo et bio à adopter à l’arrivée de bébé
Par Dorothée Blancheton publié le
6954 lectures

Lorsque l’on devient parent, on veut le meilleur pour son bébé. C’est bien souvent l’occasion de privilégier des produits bio, naturels et écolo et d’adopter de nouvelles habitudes plus saines pour la santé de son enfant et plus respectueuses de l’environnement.

La baignoire écolo pour bébé

A l’heure du bain, pour éviter de consommer trop d’eau, investissez dans une baignoire pour bébé. Plus petite, celle-ci lui permettra de se sentir en sécurité en ayant la sensation d’être bien contenu. De plus, vous économiserez quelques litres d’eau. La baignoire Shantala, par exemple, est en forme de seau. Il suffit de 3 à 4 litres pour la remplir et l’eau reste chaude plus longtemps.

L’eau nettoyante

L’eau nettoyante deviendra vite un produit indispensable ! Emilie Hébert, auteure de Mes soins bio (éditions Eyrolles) et Super green (éditions Mango), formée en cosmétologie et aromathérapie, et créatrice du blog Make it beauty nous livre sa recette  pour une "eau nettoyante toute douce, à utiliser avec les lingettes lavables de bébé pour nettoyer en douceur son visage, ses mains et fesses...".
Pour cela, mélangez dans un flacon de 100 ml : 

  • 80 ml d'hydrolat aromatique de Néroli (eau de fleur d'oranger)
  • 1 cuillère à soupe de savon de Marseille liquide pur ou une base lavante naturelle
  • 1 cuillère à soupe d'huile végétale d'abricot (ou autre huile végétale au choix) 


Le liniment fait maison 

Pour le change de bébé, vous pouvez tester le liniment oléo calcaire. Ce produit est composé d’huile végétale (généralement de l’huile d’olive)  et d’eau de chaux (solution d’hydroxyde de calcium, le "calcaire"). Vous pouvez acheter du liniment bio ou le fabriquer vous-même. Vous aurez alors une version épurée du produit puisque deux ingrédients suffisent. Pour cela, mixez la même quantité d’huile d’olive et d’eau de chaux. Vous trouverez cette dernière en pharmacie. Avant chaque utilisation, mélangez bien votre flacon de liniment. Celui-ci nettoiera les fesses de bébé en douceur et déposera un film sur sa peau pour la protéger des irritations dues à l’acidité de l’urine.


Les lingettes lavables

Pour nettoyer les fesses de bébé, proscrivez les paquets de coton ou de lingettes jetables. Bien qu’ils soient, ils constituent en revanche une source de déchets importants. Adoptez donc les lingettes lavables. "Ce sont des carrés de coton, de bambou, chanvre... que l'on utilise exactement de la même manière que les lingettes classiques sauf qu'après leur utilisation, on les passe en machine. Elles sont très agréables d'utilisation et permettent aussi bien de faire des économies que de réduire ses déchets. Il suffit de les utiliser avec un produit adapté pour l'usage que vous voulez en faire...", suggère Emilie Hébert.

La crème contre l’érythème fessier

Votre bébé peut avoir les fesses rouges, notamment lors des poussées dentaires. Pour le soulager naturellement, vous pouvez les enduire de beurre de karité bio ou de liniment bio. Emilie Hébert, livre également une autre astuce. "Pour tout ce qui est érythème, l’ingrédient magique c'est la calamine. C'est un mélange d'oxyde de zinc et ferrique qui permet d'assécher et de cicatriser rapidement les érythèmes. La calamine est idéale dans les soins des peaux sensibles des bébés car elle soulage instantanément toutes sortes d’irritations, l’eczéma et tous les érythèmes. On peut l'utiliser directement en la saupoudrant sur les fesses de bébé comme avec du talc ou mélanger un peu de poudre à de l'eau (ou un hydrolat pour obtenir une pâte type cicalfate ou aloplastine)".

Les couches lavables 

Au cours de sa première année, un bébé va utiliser 5 à 8 couches par jour en moyenne. Or, il ne sera propre nuit et jour qu’aux alentours de 3 ans. Soit plusieurs milliers de couches industrielles jetables achetées et détruites ! Les couches lavables représentent une alternative économique et écologique. Celles-ci sont dotées de matières naturelles, sans produit chimique, et absorbantes. Vous pouvez acheter des kits de couches lavables (un peu plus chères mais vite rentables), les louer (locacouche.com, mapetitecouche.fr) ou les coudre. Vous trouverez divers patrons sur Internet. Renseignez-vous pour les utiliser au mieux et bien vous organiser afin d’en avoir toujours suffisamment de propre à disposition. Vos efforts seront vite récompensés !
Pour celles et ceux qui manquent de temps, préférez alors les couches green. 

La nourriture bio

L’alimentation de votre bébé est essentielle pour l’aider à bien grandir. Les petits pots industriels font l’objet d’une règlementation stricte pour garantir leur qualité et leur sécurité. Outre le fait de répondre aux besoins nutritionnels des tout-petits, l’usage de conservateur, de colorant ou d’édulcorant y est interdit. Leur teneur en pesticides doit également avoisiner le 0. Vous pouvez tout de même optimiser l’alimentation de votre bébé en optant pour des petits pots bio et du lait bio pour nourrisson. Vous préférez cuisiner vous-mêmes des plats pour votre enfant ? Choisissez des fruits et légumes bio et veillez à ne pas saler l’eau de cuisson des aliments. Le sel est, en effet, néfaste pour les reins de votre bébé.

Les vêtements en coton bio

La peau de votre bébé est sensible. Pour prendre soin d’elle, préférez les vêtements (bodies, pyjamas…) en matière naturelle et bio, dépourvus de substances chimiques toxiques. Malheureusement, la garde-robe de bébé ne dure que quelques mois et ceux-ci ont un coût non négligeable ! Pour y remédier, à Paris, la boutique Tale me propose tout simplement de louer des vêtements éthiques et écologiques pour bébé et femmes enceintes. Une initiative encore isolée. Mais vous pouvez toujours acheter d’occasion des vêtements bio pour votre bébé sur les vide-greniers et sites de ventes entre particuliers. Par ailleurs, pour les laver, fabriquez votre lessive vous-même (sans huile essentielle). Une manière de protéger la peau bébé et d’éviter les substances allergènes des lessives classiques.

 

Les jouets en matière naturelle 


Les jeux les plus simples et les plus naturels suffisent à éveiller bébé. Sensibilisez-le aux matières avec un tapis d’éveil bio. Offrez-lui des jeux en bois naturel, en tissu... Pour limiter la consommation à outrance et les déchets qu’elle engendre, pensez aux jouets d’occasion. Vous en trouverez de très jolis dans les bourses aux jouets. Attention tout de même à vérifier les normes. Les jouets trop anciens, par exemple, peuvent parfois ne pas répondre à la dernière réglementation concernant les substances chimiques.
A noter : l’association Rejoué permet de réinsérer des personnes sur le marché du travail. Elle collecte des jouets d’occasion de qualité, les nettoie avec un désinfectant écologique, recycle les matériaux non utilisés, rénove les jeux pour leur donner une seconde vie et vous les vendre.

 

Le transport de bébé

Pour transporter bébé lors de vos promenades en ville ou à la campagne et l’avoir tout contre vous, privilégiez le porte-bébé physiologique ou l’écharpe de portage. Pour avoir une démarche éco-responsable et pour le bien-être de votre bout de chou, choisissez-les en coton bio. Il existe également des poussettes écologiques-bio ou fabriquées dans des usines vertes. Les matériaux sont recyclables tandis que les textiles et garnitures sont faits dans des matières naturelles non toxiques.

Commentaires