NOUS : le premier magasin anti-gaspillage ouvre ses portes en France

NOUS : le premier magasin anti-gaspillage ouvre ses portes en France
NOUS : le premier magasin anti-gaspillage ouvre ses portes en France
Par Mathieu Doutreligne publié le
7282 lectures

L’épicerie NOUS a enfin trouvé la solution pour réutiliser efficacement les produits que les supermarchés refusent. C’est près de Rennes qu’a ouvert début mai un magasin qui casse les codes sans vider le porte-monnaie.

La lutte contre le gaspillage est une nécessité à tous les niveaux, encore plus lorsqu’on connaît les quantités pharaoniques de nourriture encore consommables qui remplissent chaque jour la poubelle des Français. Dans cette lutte pleine de sens est apparu le premier réseau d’épicerie anti-gaspillage nommé NOUS.

Lutter contre le gaspillage

La première épicerie de ce réseau est située à Melesses, au nord de Rennes. Invendus, fruits et légumes moches, mauvais emballages, erreurs logistiques… Un panel large de produits qui posent problème aux magasins, mais toujours consommables, sont récupérés et placés dans les rayons des magasins anti-gaspi.

Des produits entre 20 et 30% moins chers pour économiser jusqu'à 2000€ par an.

Pour le consommateur, l’avantage se ressent directement à la caisse. En effet, les produits sont achetés entre 20 et 30% moins chers par l’enseigne, qui les revend également à un coût amoindri. Charles Lottmann, l’un des entrepreneurs à l’initiative de l’enseigne affirme que sa boutique peut faire économiser 2000€ par an. Il assure également que “les normes sanitaires seront évidemment respectées, nous avons les mêmes impératifs que toutes les enseignes de distribution.

"À la différence des magasins de déstockage qui visent les prix les plus bas pour les consommateurs, nous nous sommes concentrés sur la lutte contre le gaspillage. C’est pourquoi nous vendons des produits secs, mais aussi des produits frais" raconte Charles. On notera tout de même la rareté de produits issus de l'agriculture biologique.

Un objectif ambitieux

Les deux entrepreneurs à l’initiative du projet, Vincent Justin et Charles Lottmann, ont déjà annoncé que deux autres magasins NOUS allaient ouvrir avant la fin de l’année. À long terme, ils espèrent que le concept plaise à des clients sensibles au gaspillage et que leur réseau d’épiceries anti-gaspi s’étende dans toute la France.

"Nous sommes parfois sollicités par des producteurs du Sud qui souhaitent nous vendre leurs invendus. Nous ne pouvons pas conclure l'affaire à cause de la distance qui nous sépare, mais cela nous laisse penser que des épiceries anti-gaspillage peuvent très bien fonctionner en France" explique Charles Lottmann.

Plus d'informations sur nousantigaspi.com

Commentaires