Gastronomie : quand le sushi se fait bio ...

Par bioalaune publié le
2231 lectures

 

Le sushi séduit, amuse et innove en permanence pour faire découvrir les saveurs les plus subtiles. De nombreuses combinaisons sont possibles. Mais pour accentuer leur goût, on savoure les sushis bio en utilisant des légumes et des fruits bio. Nos meilleurs conseils et recettes pour réussir vos sushis et makis faits de riz bio, accompagnés de soja bio et d’un sachet de thé vert bio.

A la pause déjeuner, on avoue que rares sont celles et ceux qui prennent le temps de se préparer de vrais repas consistants et bio. Alors, quand les spécialités japonaises nous proposent des barquettes en plastique bio-compostables, avec des sushis et makis au riz bio et au soja bio, on est ravi. Pour remédier à nos sandwichs rapides, on mise sur les délicieux menus Yedo Bio Sushi, désormais disponibles sur Marco Polo Foods www.marcopolo.fr.

Nul besoin de passer en formation chez un chef japonais pour se lancer dans la fabrication des sushis. On s’y met tout simplement. Pour cela, rien de bien compliqué, il faut juste prévoir beaucoup de temps pour succomber à la sushi mania et un bon coup de main… On fait son marché bio et on achète des légumes et des fruits bio.

De retour dans votre cuisine, on met à cuire du riz bio. On s’équipe de feuilles de nori et d’une natte à sushi en lin naturel. La feuille de nori doit être disposée sur la natte à sushi, la face rugueuse vers le haut. Une fois le riz bio cuit, on ajoute du vinaigre de riz bio pour lui donner un aspect collant. Les mains mouillées, on attrape une poignée de riz que l’on malaxe pour former une boule de riz. On met à portée de main un bol d'eau et un torchon sec si nécessaire, près de votre plan de travail.

Une fois votre boule de riz prête, on l’étale avec précaution sur la feuille de nori, on crée ainsi une couche de riz uniforme de deux bons centimètre, les bords extérieurs étant de préférence vides. Car c’est cette marge qui permettra de refermer votre sushi bio.

Ensuite il ne reste plus qu’à ajouter les saveurs que vous souhaitez mélanger. On joue souvent avec du saumon bio, plus savoureux et de bien meilleure qualité. On le découpe alors en tranches fines que l’on dépose sur le bord de la feuille de nori, avec 1 à 3 tranches de légumes prédécoupées (carotte, concombre, oignon vert, asperge, etc)…

C’est le moment clé pour former votre sushi. Pour cela, on referme la garniture dans la feuille de nori en roulant le bord de la natte à sushi le plus proche de vous vers le haut, et en la pressant pour que les ingrédients soient bien compressés.

On continue de rouler le sushi, en le pressant fortement à chaque mouvement jusqu'au bout de la feuille de nori. On forme ainsi un rouleau de sushi. Il ne reste plus qu’à découper vos sushis de la largeur que vous souhaitez. On compte généralement 6 à 8 unités par rouleau.

Pour les saveurs, laissez-faire votre imagination… On teste et on se lance sans souci pour un mélange des saveurs sans aucune crainte. Si on n’est pas fan du poisson, on mise sur le poulet grillé avec des bandes d’ananas bio… On adore ! On n’hésite donc pas à utiliser les fruits pour varier les plaisirs. Les pommes bio apporteront un goût acidulé à vos poissons ou à vos poulets.

Le résultat est bluffant et fait toujours sensation à votre table. On les sert avec un bon thé vert bio et une coupelle de soja bio pour se mettre totalement dans l’ambiance !

   

Rédaction : Christel Caulet

Commentaires