Enfants : des sucettes sans BPA

Par bioalaune publié le
2996 lectures

 

Régulièrement montré du doigt, le bisphénol A est banni de plus en plus de produits. En attendant une réglementation stricte, la pression des parents pousse les fabricants de puériculture à opter pour le principe de précaution. Les sucettes n’échappent pas à la règle et sont désormais fabriquées dans des matières entièrement sûres.

 

Petit rappel
Le bisphénol A (BPA) est un composé chimique utilisé pour fabriquer le polycarbonate, ce plastique rigide et transparent  utilisé pour de nombreux produits de puériculture comme les biberons ou les sucettes. Or de récentes études scientifiques tendent démontrer que le BPA serait un perturbateur endocrinien. En d’autres termes il agirait comme un œstrogène, hormone sexuelle féminine, et pourrait à forte dose causer des problèmes comme des troubles du développement chez les enfants, la baisse de la production de spermatozoïdes chez les garçons ou encore une puberté précoce chez les jeunes filles. Devant le tollé général suscité par ces révélations, de plus en plus d’industriels préfèrent jouer la transparence avec leurs clients en trouvant des alternatives à l’utilisation du BPA.

Notre shopping  
A messages, ultra-colorées ou phosphorescentes, les sucettes sans BPA rivalisent d’imagination pour séduire les bambins autant que leurs parents. Pleines de fantaisie, les sucettes Difrax adoptent des camouflages girafe ou encore zèbre. Leur forme est spécialement pensée pour dégager le nez et faciliter la respiration. Elles sont de plus disponibles dans cinq tailles différentes, dont une pour prématurés (1), de 3,98 à 4,95 euros. Parfaitement dans l’air du temps, Bebisol va séduire les parents                « fashions » avec ses sucettes à messages « P’tit ange de maman » et « P’tit cœur de papa », accessoires ultimes pour parfaire les tenues de bébé (2), 3,20 euros. Enfin, le coup de cœur de la rédaction va aux sucettes de nuit qu’Avent a imaginé pour les petits entre 6 et 18 mois. Parsemées d’étoiles, elles sont équipées d’un anneau qui brille dans l’obscurité, pour faire plein de beaux rêves scintillants (3), 6,50 euros.

 

   

   Par Stéphanne Coignard

Le 11/01/10 à 12h30

Commentaires