Dissolvants bio

Par bioalaune publié le
990 lectures

Le 26/04/2011 à 15h00

Jouer la carte couleur sur ses ongles, sans les sacrifier à chaque fois que l’on veut enlever son vernis, c’est possible à condition d’opter pour un dissolvant tout doux…

Pourquoi choisir un dissolvant bio ? Parce que les dissolvants dits « classiques » contiennent généralement de l’acétone, un élément chimique transparent, liquide et inflammable, dont l’odeur âcre est très reconnaissable. Ce solvant est par ailleurs utilisé dans l’industrie pour la fabrication de plastiques comme le fameux bisphénol A tant décrié depuis quelques mois.
Même si aucune étude scientifique ne montre de manière formelle que l’acétone est nuisible pour la santé, sous la pression du marché et des consommateurs, les marques ont depuis une quinzaine d’années développé des produits utilisant des solvants autres que l’acétone. Pour le moment, la seule certitude c’est que les produits qui en contiennent peuvent avoir un effet asséchant sur la kératine des ongles. Si vos ongles sont déjà fragilisés par d’autres facteurs comme les baignades à répétition en été ou une alimentation déséquilibrée, mieux vaut adopter à titre préventif un dissolvant sans acétone et enrichi en actifs adoucissants.

Notre shopping :

Naturel, le dissolvant doux Laino (1), 4.90 euros, est enrichi en huile d’amande douce, aux propriétés nourrissantes et adoucissantes ce qui permet un usage fréquent sans agresser la kératine. Pour des retouches rapides et un résultat haute précision, notamment pour les french manucures, un stylo correcteur est l’outil idéal. Avec sa pointe feutre biseautée et arrondie, le stylo dissolvant Yves Rocher (2), 10.60 euros efface les débordements en douceur, d’autant que sa formule est enrichie en huile d’amande douce issue de l’agriculture biologique, aux propriétés apaisantes pour le contour de l’ongle. Quant à lui, le dissolvant de Dermaclay (3), 10 euros, utilise des extraits végétaux bio de guimauve, de thym rouge et de lemon-grass pour démaquiller l’ongle tout en renforçant les cuticules. De son côté la marque Naturado (4), 7,60 euros, a développé le premier dissolvant 100% d’origine végétale grâce à une formule à base de glycérine hydratante, et de lactate d’éthyle issu d’amidon de maïs. Elle est enrichie à l’eau florale de lavande aux vertus apaisantes et de jojoba hydratant.

Par Stéphanne Coignard
 

 

Commentaires