Linge malin

Par bioalaune publié le
852 lectures

le 17/05/2011



Une nouvelle génération de linge de maison a vu le jour ces dernières années : des matières plus naturelles mais aussi plus pratiques, plus absorbantes tout en prenant moins de place dans nos placards. Bioalaune.com vous en dit plus.
 

Elle est la nouvelle star de tous les accros au ménage mais aussi de ceux qui ont un petit espace de rangement et cherchent à gagner de la place. Elle, c’est la micro-fibre, une matière intelligente particulièrement absorbante qui permet de faire le ménage, nettoyer ses vitres par exemple, avec juste un peu d’eau, sans plus utiliser de produits ménagers. Là où le nettoyage traditionnel mouille la surface et dépose une pellicule humide qui laissera des traces, la micro-fibre humidifie très légèrement la vitre ou le meuble pour aider à décoller la saleté, y compris le gras, puis l’absorbe. L’objet nettoyé est sec en quelques instants et ne comporte pas de traces. Pour la poussière, un chiffon traditionnel ne fait que la soulever puis elle retombe en grande partie peu de temps après, la lutte semble sans fin, tandis que le frottement à sec charge la micro-fibre d’ions positifs qui attirent naturellement la poussière, qui est elle chargée d’ions négatifs. Les particules sont alors retenues, plaquées sur le tissu. Il suffit ensuite de le laver à la main ou en machine, en général à 40°C, sans utiliser d’adoucissant, de chlore ou de javel et sans jamais le repasser ensuite.

La micro-fibre est également utilisée pour le linge de maison comme les torchons ou encore les serviettes de bain, comme c’est le cas chez H2bio (1) : Le poids de la micro-fibre est la moitié de celui de l’éponge, ce qui donne à ces produits une grande légèreté mais aussi une plus grande souplesse. De plus, cette matière est capable d’absorber jusqu’à 7 fois son poids en eau et sèche très vite. Pratique en été lorsque l’on multiplie dans une même journée les baignades à la piscine ou à la mer. Sans parler du gain de place dans la valise puisque la micro-fibre est deux fois plus légère que le coton classique. Enfin, sa structure en nid d’abeille lui donne une douceur particulière pour ne pas irriter les peaux sensibles. Drap de bain, H2bio, 41 euros.
H2bio propose également un gant démaquillant (2) qui s’utilise légèrement humide pour absorber toutes les impuretés présentes sur la peau, poussière, sébum et même le maquillage waterproof. Cerise sur le gâteau, les micro-filaments qui le composent gomment délicatement l’épiderme pour éliminer les cellules mortes et redonner éclat et souplesse au visage. Gant démaquillant, H2bio, 8,50 euros.

Pour les chevelures abondantes, qui ont tendance à conserver longtemps l’humidité, la créatrice des Tendances d’Emma (3) a choisi d’utiliser de la viscose de bambou, dont la capacité d’absorption est 4 fois supérieure à celle du coton. Ce casque à cheveux se pose sur la tête comme une capuche puis se noue en tournant le bas de la serviette puis en ramenant la pointe vers le haut de la tête et en le coinçant dans le passant. En un tour de main les cheveux les plus longs sont essorés, ce qui permet de gagner du temps et évite de les agresser avec une longue exposition au sèche-cheveux. Casque à cheveux, Les Tendances d’Emma, 18 euros.

Par Stéphanne Coignard

 

 

Commentaires