Rentrée : je répare mes cheveux

Par bioalaune publié le
2039 lectures

Après avoir été mis à rude épreuve par les baignades à répétition et les expositions au soleil, les cheveux ont besoin d’être chouchoutés pour retrouver leur solidité et leur brillance. Il faut adopter d’urgence un solide plan d’attaque pour affronter la rentrée avec une chevelure de lionne.

Première étape, débarrasser les cheveux et le cuir chevelu de leurs impuretés avec le plus de douceur possible. Délicatement parfumé à la mandarine, le shampoing extra-doux de Comptoir du Bain associe de l’aloe vera apaisant, de l’hydrolat d’hamamélis antioxydant et du vinaigre de pomme qui apporte une touche de brillance supplémentaire. (1) Shampoing extra-doux, Comptoir du bain, 11.55 euros. Egalement fruité, le shampoing Surya Brasil associe de la fraise, du buriti et de l’huile essentielle biologique de menthe fraîche pour régénérer la fibre capillaire. (2) Shampoing fraise et buriti, Surya Brasil, 5.75 euros. De son côté, Dop mise sur un allié aux bienfaits nutritifs reconnus depuis l’Antiquité : l’extrait d’olivier. Idéal pour les cheveux secs. (3) Shampoing, Dop nature, 2.49 euros.

Seconde étape, le soin, indispensable pour démêler et booster la chevelure. Ainsi, ce baume soin capillaire marin est un soin démêlant et un conditionneur instantané. Il lisse les écailles des cheveux, leur donne brillance et volume tout en facilitant le démêlage. La richesse en beurre d’olive, riche en acides gras essentiels et en vitamines E et A, et en beurre de Karité, nourrissent intensément les fibres capillaires. Les protéines de blé, riches en acides aminés soufrés sont en parfaite affinité avec la kératine du cheveu. Elles lissent et conditionnent les fibres capillaires. Le gel d’algues rouges riche en polysaccharides sulfatés possède des vertus filmogènes qui intensifient l’effet conditionneur du soin. (4) Baume capillaire marin, Bio Carnac, 21 euros. De son côté, Coslys a choisi de valoriser le noyau de mirabelle de Lorraine qui était jusque-là considéré comme un déchet inutile. La marque a donc associé les vertus de l’huile de noyau de mirabelle, du beurre de karité, des extraits d’aloe véra et de la vitamine F (issue de l’huile de carthame) pour nourrir intensément, protéger et adoucir les cheveux. Sa texture crème s’applique aisément sur la chevelure, qui conserve la fragrance du masque même après le rinçage et exhale un parfum 100% naturel. (5) Masque réparateur, Coslys, 12.76 euros.
Si malgré tous vos efforts vos cheveux s’obstinent à garder la texture d’une botte de paille, vous pouvez augmenter l’effet soin en faisant précéder le shampoing de l’application d’une huile capillaire, comme celle de Lovea au karité du Burkina. Vaporisez généreusement et laissez pénétrer plusieurs heures ou toute une nuit si vous le pouvez, avant de procéder au shampoing. (6) Huile capillaire,  Lovea, 5.99 euros. Enfin, à appliquer sur les longueurs et les pointes tous les matins au moment du coiffage, le sérum Melvita associe les vertus revitalisantes et lissantes de l’Olive, de l’Argan, du Jojoba, du Chanvre, du Camélia et du Carthame et les propriétés adoucissantes des extraits d’Abricot et de Satin de Mer. Il confère ainsi protection, brillance et souplesse aux pointes des cheveux les plus secs. (7) Sérum pointes sèches, Melvita, 13.50 euros.

 

Par Stéphanne Coignard
 

 

Commentaires