Le lait est-il mauvais pour la santé ?

Par bioalaune publié le
10420 lectures

Au petit-déjeuner dans un bol de céréales, beurré sur une tartine de pain frais ou en yaourt aux fruits, le lait et les produits laitiers sont toujours très appréciés du grand public. En revanche, le lait de vache UHT* basique distribué  en grandes surfaces est moins apprécié par certaines personnes, voire carrément rejeté pour diverses raisons (allergie, goût...).

Aux yeux de certains, le lait soulève même des doutes relatifs à la santé : des scientifiques affirment  en effet que sa consommation chez l’être humain adulte est superflue. Autant le calcium est primordial dans le développement du squelette chez l’enfant, autant il n’est plus très utile une fois arrivé à l’âge adulte. Et pourtant ! En quantité raisonnable, les produits laitiers ne sont pas dangereux et surtout apportent un vrai plaisir gustatif… alors pourquoi totalement s’en priver ?

Si vous digérez mal le lait de vache, il existe des laits appauvris en lactose (-90%), qui sont donc beaucoup plus digestes. Car en dehors du lactose, le lait contient aussi du calcium, des protéines, des vitamines (vitamines A, B2, B12, D) et des minéraux. C’est pour cette raison que le CNIEL** en recommande une consommation quotidienne de 3 produits laitiers par jour (exemple : un yaourt + une portion de fromage + un verre de lait).

Mais il existe aussi d’autres laits ‘animaux’ comme celui de chèvre, de brebis ou de jument, au goût plus prononcé et qui contiennent plus de protéines (donc plus caloriques). Si vous préférez éviter de consommer des produits issus de l’exploitation animale, optez pour les ‘laits’ végétaux, tels que celui de soja, de riz, d’avoine, ou d’amande.

Le lait animal ‘liquide’ est donc plutôt recommandé pour les enfants et les adolescents en pleine croissance et les femmes enceintes (le lactose est de moins en moins bien assimilé avec l’âge). Par contre, le lait sous ses formes solides (fromages, yaourts, etc.) ne comporte pas de contre-indication, sauf si vous avez des allergies ou intolérances spécifiques.

Et sachez que lorsqu’un lait est labellisé bio, cela signifie que les animaux dont il est issu sont élevés dans le respect des normes biologiques et que leur alimentation est exclusivement végétale. Et pour les laits végétaux bio, cela veut tout simplement dire que leurs ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.

Alors si vous voulez faire plaisir à vos bambins et leur faire boire un verre de lait, pensez au lait ‘naturel’ non transformé, que l’on trouve dans certaines fermes sélectionnées, qui le distribuent en vente directe. Un petit commerce à préserver si l’on veut que nos enfants puissent un jour connaître le véritable goût du lait.

Voici quelques adresses où vous trouverez divers produits laitiers bio :

* UHT : Upérisation à Haute Température ou Ultra-Haute Température (traduction littérature de l’anglais Ultra High Temperature).

** CNIEL : Centre National Interprofessionnel de l'Economie Laitière. Site officiel du CNIEL : http://www.produits-laitiers.com/

Par Marilys Baré-Vallet et Mathieu Doutreligne

 

Commentaires