Les colorations Bio pour cheveux

Par bioalaune publié le
19272 lectures

Les colorations classiques pour cheveux sont un magnifique mélange de produits plus chimiques les uns que les autres. Celles-ci commencent leurs actions à quelques millimètres du cuir chevelu et du cerveau, ce qui implique des réactions chimiques et toxiques potentiellement risquées.

Vous n’en pouvez plus de consommer chimique ? Vous mangez déjà bio et vous souhaitez passer à l’étape supérieure, c’est-à-dire généraliser une consommation éthique ? Oui, mais en restant belle ? Voilà donc une sympathique solution à vos problèmes, pour être belle en restant naturelle.

Pourquoi choisir une coloration bio ?

Efficacité, respect du cuir chevelu et de l’environnement. Voilà trois arguments pour adopter les colorations bio et délaisser celles chimiques. 

Les colorations naturelles (végétales ou biologiques) sont dépourvues d’ammoniaque, elles ne sont pas testées sur les animaux, possèdent moins de substances toxiques et se posent plus rapidement. On peut choisir une coloration bio en étudiant les nuanciers de coloration. Il en existe plusieurs dédiés comme celui de Beliflor ou de Logona.

Les colorants 100% végétaux forment une gaine protectrice autour des cheveux. Ils possèdent un avantage certain, car ne se mélangent pas avec la couleur d’origine du cheveu et n’entrent pas dans la fibre capillaire, contrairement aux traditionnels.

Les colorations naturelles sont limitées, elles permettent d’éclaircir ou de foncer la chevelure de trois teintes maximum. Cet aspect peut sembler être un inconvénient, mais nous verrons dans la suite que ça n'en est pas un.

La transition du chimique vers le naturel

Teintures, décolorations, mèches claires, balayages, permanentes. Toutes ses possibilités sont offertes par les colorations biologiques, cependant elles demandent une préparation de transition.

L’action naturelle est différente de la solution chimique. Elle ne pénètre pas dans la fibre capillaire, mais l’enrobe. Elle protège et revitalise. Si vous êtes une habituée des soins chimiques, il vous faut attendre un minimum de cinq semaines avant de passer aux soins végétaux pour éviter de posséder des résidus de produits chimiques pour ainsi diminuer le potentiel de risques face aux réactions indésirables.

Notez bien qu’en cas de changement de type de coloration, le pouvoir couvrant des solutions végétales n’est pas total et ne permet pas de se répandre complètement sur la fibre capillaire. Hélas, il n’enlève pas complètement l’ « effet racine » dont beaucoup se plaignent.

Avant d’effectuer sa première solution naturelle, il est conseillé de nettoyer les cheveux en profondeur dans le but d’ouvrir les écailles. L'idée est d’enlever les pigments afin de mieux garantir la coloration. La meilleure solution pour un nettoyage optimal est d’appliquer un masque d’argile, le tout pendant un quart d’heure. Un minimum de 7-8 applications est conseillé pour un réel résultat (c’est dur d’être belle).

Coloration en crème ou en poudre, le dilemme

L’application de crèmes est plus facile grâce à sa texture. Il est en effet possible de colorer uniquement certaines parties de la chevelure alors que la poudre impose une utilisation globale. Cette dernière offre plus de volume et donne un ton moins cuivré, mais l’intensité de sa couleur est moins importante, de même que la brillance rendue sur les cheveux.

Dans les deux cas, les colorations biologiques offrent bien plus qu’une teinture des cheveux, elles offrent un soin complet. En n’entrant pas dans la fibre capillaire, mais en les enrobant, les pigments naturels laissent les cheveux sains. Ils gardent leurs avantages et leur éclat.

Le choix à prendre entre poudre et crème résulte donc de l’intérêt personnel lié à la coloration. Avant de faire votre choix, il faut tout de même savoir que ces deux options peuvent être mélangées afin de jouir des avantages de chacune, mais moins intensément. C’est un bon compromis.

La tendance « nude »

Les colorations biologiques s’inscrivent dans la tendance « nude ». Ayant commencé dans les textiles et les maquillages, cette tendance, met en avant la coloration sans qu’elle se fasse remarquer. C’est le plus grand avantage des colorations végétales, elles apportent de la lumière en sublimant la chevelure. Le résultat naturel ne met pas l’accent sur les cheveux, mais embellit l’ensemble du visage. De l’extérieur, on ne remarque pas le travail de coloration. Il est subtil et bien fait. Vous êtes encore plus belle en restant vous-même !

Les produits à choisir

Si vous souhaitez essayer les colorations végétales, intéressez-vous à deux marques spécifiquement : K pour Karité et Logona. La première est française et labellisée Cosmébio quand la deuxième a été pionnier a inventé la coloration Bio. K pour Karité est également spécialisé dans les solutions professionnelles pour coiffeurs et visagistes.

Pour une coloration rouge / orangée, pensez au henné. Outre son choix de couleurs, certes restreint, il n’agresse pas, mais soigne encore plus le cheveu. Il va le rendre plus épais en le gainant et le rendant plus fort. Il a cependant l’inconvénient d’assécher. Pour contrer cet effet indésirable, il suffit d’ajouter un yaourt et de l’huile d’olive à la préparation.

Crédit photo : Posterize

Commentaires