San Francisco-Sydney : la traversée du Pacifique sur des bouteilles en plastique

Par bioalaune publié le
1787 lectures

Il s’appelle le "Plastiki" : ce voilier vient d’arriver dans le port de Sydney, en Australie, quatre mois après avoir appareillé de San Francisco, en Californie.  Signe particulier : ce catamaran est composé de quelque 12.500 bouteilles en plastique. Ses six membres d’équipage voulaient attirer l’attention sur la pollution marine. Mission accomplie. Le Plastiki en vue des côtes australiennes, quatre mois après son départ de San Francisco ©REUTERS/Daniel Munoz France Info

Il y a quatre mois, quand ils ont quitté les docks de San Francisco, presque personne ne pariait sur le succès du "Plastiki" et de son équipage. Le bateau est construit à partir de bouteilles de plastique de récupération, assemblées dans des casiers et maintenues ensemble par... de lacolle de noix à cajou et du sucre de canne.

L’objectif était de parvenir à traverser le Pacifique, tout en sensibilisant le public au problème de la pollution des mers par le plastique (d’où la conception et le nom du voilier). 
Ses concepteurs souhaitaient en outre démontrer que le gaspillage pouvait servir de ressource par le biais du design et de la construction. 
Parti de Californie le 20 mars dernier, le "Plastiki" est arrivé aujourd’hui à Sydney après 130 jours de mer.

Le skipper David de Rothschild avait conçu le projet après avoir lu un rapport des Nations-Unies consacré à l’état des océans dans le monde. Il a appelé le bateau "Plastiki," en hommage à l’expédition du "Kon Tiki" menée en 1947 par l’explorateur norvégien Thor Heyerdahl, qui avait parcouru 4.300 milles sur un radeau entre l’Afrique du sud et les îles Tuamotu dans le Pacifique.

Commentaires