Pour vivre plus longtemps, devenez végétarien

Par bioalaune publié le
13010 lectures

Avec l’actuelle crise sur la viande de cheval, vous êtes nombreux à bannir certains plats pour en privilégier d’autres. Certains aliments sont-ils bénéfiques à l’organisme ? Ce qui est sûr, c’est que certains sont à proscrire.

Les végétariens connaissent de plus en plus d’adeptes. Il y a une part importante de raison lorsqu’ils déclarent que la consommation de viande est mauvaise à la fois pour l’homme et pour l’environnement. Le site vegplanete.com le clame depuis plusieurs années, manger de la viande est l’un des principaux dangers à la survie de l’espère humaine. C’est la nourriture donnée aux animaux qui est pointée du doigt.

L’homme cultive plus, non pas pour se nourrir lui-même, mais pour nourrir du bétail, ce qui induit d’énormes quantités d’eau nécessaire. D’où le rapport relativement connut 1kg de viande = 15 000 litres d’eau. Un autre chiffre qui donne le tournis : 70% de la consommation d’eau en France provient de l’élevage, qui représente également 20% des émissions de gaz à effet de serre. Bref, les accusations sont nombreuses face à des produits qui connaissent de plus en plus de scandales.

On connait tous Einstein pour son génie scientifique, on connait moins par contre son côté partisan du monde végétarien. Il y a plusieurs décennies il déclarait : « je pense que les transformations et les effets purificateurs d’un régime végétarien sur l’homme sont très bénéfiques à l’espèce humaine. Par conséquent, en choisissant le végétarisme, on sera à la fois heureux et paisible. »

En plus de ces aspects néfastes pour la planète, la viande représente un risque non négligeable pour la santé, pris de plus en plus au sérieux par les spécialistes. L’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) surveille constamment les risques infectieux mal connus liés à la consommation de viande.

La majorité du bétail élevé en France est gonflé aux antibiotiques et autres hormones, ce qui apporte d’abord des intoxications alimentaires puis des risques de maladie pour les consommateurs. Les études scientifiques sont de plus en plus nombreuses à révéler ces risques. Vous êtes plus exposé aux cancers, diabètes et maladies cardiovasculaires en mangeant de la viande qu’en étant végétarien. La situation peut sembler alarmante lorsqu’on sait que cette consommation de viande a augmenté de 55% en France depuis les années 60.

Être végétarien permet donc de vivre plus longtemps. En quelque sorte, l’assurance maladie le confirme en déclarant que les végétariens coûtent en moyenne cinq fois moins que les amoureux de la viande. Étonnant ?

On attend vos commentaires si vous êtes végétariens ou que vous songez à la devenir.

Commentaires