Les détritus marins enfin disponibles en grande surface

Par bioalaune publié le
3426 lectures

Dans quelques jours, les plus chanceux d’entre vous couleront des jours paisibles au bord de la mer...

Plus que jamais, il faut adopter une attitude éco-responsable pour préserver les plages et les animaux marins de la pollution.

C’est une évidence, mais ne laissez traîner aucun détritus après votre passage sur la plage et dans la mer. Tout déchet balancé à l’eau, de la plus petite rivière jusqu’à la mer méditerranée, finit dans l’océan. Le 6ème continent, un îlot de déchet de la taille de la France au milieu du Pacifique, est l’exemple le plus flagrant de la pollution des eaux par les hommes.


Le 6ème continent, ou l'île poubelle.

La crème solaire, oui, mais à juste dose. Composée de filtres UV chimiques, elle se révèle particulièrement nocive pour les coraux. Pour éviter de perturber l’écosystème, on peut aussi se tourner vers les crèmes solaires bio, qui offrent une protection tout aussi efficace. Seul bémol, elles sont vendues un peu plus cher que celles offertes en grandes surfaces.

Parce qu’une image vaut toujours mieux qu’un long discours, la fondation américaine SurFrider mène en ce moment une campagne de sensibilisation pour lutter contre la pollution des océans. Voilà ce qu’on pourrait bientôt retrouver en grande surface à la place des filets de colin en barquette : 

Surfrider lance aussi un calendrier très "dirty"...

Rédaction : Justine Chrisment
Crédit photo : Surfrider foundation

 

Commentaires