Les soins dentaires naturels prouvent leur efficacité

Par bioalaune publié le
588 lectures

  Connues de longue date en aromathérapie, les huiles essentielles sont également employées avec profit en dentisterie. Qu’il s’agisse de soulager des maux de dent en attendant la visite chez le dentiste ou de traiter des problèmes de déchaussement*, les huiles essentielles démontrent leur pouvoir calmant et assainissant. Les soins dentaires naturels prouvent leur efficacité et soutiennent largement la comparaison avec des traitements classiques à base de produits chimiques toxiques.

Eugénol, l’huile essentielle du dentiste
En dentisterie, la plus connue des huiles essentielles est sans conteste l’eugénol. Tiré du clou de girofle, utilisé pour ses propriétés sédatives, anti-inflammatoires et antiseptiques depuis le Moyen-Âge, l’eugénol parfume le cabinet dentaire d’une manière caractéristique : la fameuse odeur du dentiste. Mélangée avec la poudre d’oxyde de zinc, l’huile essentielle d’eugénol sert aussi bien de pansement provisoire, destiné à permettre la cicatrisation de la dent en cas de carie profonde, que de pâte pour obturer les racines des dents dévitalisées (pâte destinée à remplacer le nerf retiré lors de la dévitalisation).

Pâtes chimiques pour dents dévitalisées
En ce qui concerne l’obturation des dents dévitalisées, la dentisterie moderne délaisse cependant la traditionnelle pâte à base d’eugénol pour lui préférer des spécialités contenant des additifs chimiques, dont les dérivés formolés ne sont pas les moins dangereux. Ces additifs chimiques sont des toxiques qui s’échappent des racines pour passer dans la circulation sanguine et empoisonner l’organisme de manière lente et insidieuse. Ils sont largement employés dans les spécialités commercialisées par les laboratoires auxquelles ils donnent des propriétés désinfectantes. Pour autant, les pâtes chimiques ont-elles un pouvoir désinfectant supérieur à celui d’un mélange naturel eugénol-oxyde de zinc, exempt de tout additif ?

Efficacité du naturel
D’après une étude récente(1), une pâte naturelle à base d’eugénol et d’oxyde de zinc est aussi performante à l’échéance d’un an qu’une spécialité vendue par un laboratoire et contenant un désinfectant chimique. Autre avantage de taille, une pâte obtenue par mélange d’eugénol et d’oxyde de zinc est résorbable et peut donc être éliminée facilement des racines en cas de problème, contrairement à certaines spécialités qui durcissent et ne peuvent être retirées des racines*.

Les soins dentaires naturels aux huiles essentielles prouvent leur efficacité. Il serait dommage de se priver de leurs vertus, d’autant que, pour le dentiste, préparer une pâte naturelle s’avère aussi simple que de préparer une pâte chimique, pour un coût équivalent, voire moindre (il est conseillé de se procurer une huile essentielle de bonne qualité).

Commentaires