Innovation : du vin en canette

Par bioalaune publié le
2024 lectures

Du vin en canette... L’idée peut sembler saugrenue, pourtant c’est un concept qui existe depuis des années au Japon et en Allemagne. Une jeune entreprise “Winestar” a décidé de l’importer en France, premier consommateur de vin au monde.

Au même titre que l’habit ne fait pas le moine, le packaging en forme de cannette n’est pas synonyme de piquette, bien au contraire. Le vin proposé par l’entreprise Winestar est labellisé AOC et provient du domaine Château de L’Ille, dont le propriétaire a été primé 200 fois pour la qualité de son breuvage. 

Les puristes répondront sûrement que boire du vin en canette est une hérésie, et les dirigeants de l’entreprise en ont bien conscience. Ils ciblent avant tout les jeunes, qui ont tendance à délaisser le vin au profit des sodas, bières ou alcools forts. Une façon de démocratiser le vin, et d’en faire une boisson “facilement transportable”.

S’il semble improbable qu’en France la canette remplace le traditionnel verre à pied, le potentiel à l’international est énorme. En effet, il s’écoule tous les ans 60 millions de canettes de vin en Allemagne, et le vin d’origine australienne vendu au Japon est en grande partie conditionné sous forme de canette. Cela dit, la culture de vin est moins marqué dans ces deux pays, surtout en Allemagne, où la population n’a pas coutume de dépenser trop pour des produits alimentaires.

La canette de vin entend bien envahir les trains, les avions, les cantines, et les pique-niques. Vendu à 2,50 euros l’unité, ce vin haut de gamme s’adresse à tous ceux qui souhaite allier modernité et tradition. Les fins connaisseurs pourront y déceler un petit goût métallique, mais qui reste très peu marqué.

Et vous, seriez-vous prêt à consommer du vin en canette ? Et si il était bio ?

Rédaction : Justine Chrisment 

 

Commentaires