Le rouge à lèvres bio pour être glamour au naturel

Par bioalaune publié le
9196 lectures

Si l'on devait désigner un objet représentatif de la féminité, ce serait sans hésiter le rouge à lèvres. Accessoire indispensable pour un maquillage réussi, il existe autant de rouges à lèvres que de femmes : glamour, discret, punchy, mate, pailleté... Bonne nouvelle, il existe désormais en version bio.

Baiser chimique

Le rouge à lèvres a été pointé du doigt il y a plusieurs décennies à cause de sa composition : sa texture grasse était obtenue à partir de la cire de cachalot, extraite du crâne de ce pauvre animal. Depuis 1986, l’usage de cire de cachalot dans les cosmétiques est interdit pour protéger cette espèce en voie de disparition. On la remplace par du linalole, de la cire d’abeille, ou de l’alcool cétylique afin de reproduire cette crème épaisse. Et c’est sans oublier les parfums, les conservateurs et les colorants (tous synthétiques cela va de soi) qui composent le rouge à lèvres.

On estime qu’une femme qui se maquille plusieurs fois dans la journée ingère en moyenne 2 tonnes de rouge à lèvres au cours de leur vie. En plus des ingrédients supposés cancérigènes qui entrent dans la composition de ce fameux tube (aluminium et parabènes, par exemple), colorants et conservateurs peuvent être très allergisants. Il est donc déconseillé aux très jeunes filles, qui ont encore la peau fragile, d’appliquer du gloss ou du rouge à lèvres.

Version bio

Avec l’avènement des cosmétiques bio, le maquillage bio a lui aussi fait son apparition sur les étalages des magasins spécialisés et des grandes surface. Plus respectueux de l’environnement et des animaux (tous les labels bio interdisent les tests sur les animaux), leur composition est aussi simplifiée et plus naturelle. On délaisse toutes les graisses animales et les ingrédients issus de la pétrochimie pour les remplacer par des huiles végétales (beurre de cacao et de karité), et des pigments minéraux (oxyde de fer et phosphate de manganèse).

Seul bémol, les couleurs sont un peu moins intenses et les gammes plus restreintes que celles des grandes marques de cosmétique non biologiques. Mais quand on pense à la nature et à sa santé, le choix est vite fait. Comptez environ 12 euros pour un tube de taille standard, prix équivalent à leurs semblables du secteur conventionnel.

Comment choisir son rouge à lèvres ?

Il faut choisir son rouge à lèvres en fonction de sa carnation et de la situation afin d’être glamour en toutes circonstances. Pour les blondes, on préférera des teintes vives afin de rehausser leur teint clair. Les peau mattes devront se tourner vers des couleurs plus chaudes tels que le marron ou le brun. Les violets et les prunes permettront aux peaux noires de sublimer un peu plus leur carnation.

Le classique rouge à lèvres carmin est un classique qui sublime toutes les beautés, attention cependant à le garder pour des occasions spéciales. Et on n’oublie pas la règle d’or : on maquille les lèvres ou les yeux, mais pas les deux.

Rédaction : Justine Chrisment 

Commentaires