Manger du chocolat pour combattre l'obésité

Par bioalaune publié le
5700 lectures

On connaissait les bienfaits du chocolat sur le moral grâce à sa teneur élevée en magnésium et en tytrophane, mais saviez-vous qu'il aide aussi à combattre l'obésité ? Une nouvelle qui va râvir les gourmands !

Le chocolat, ennemi du régime... ou pas.C’est ce que démontre une récente enquête scientifique, qui s’est intéressée de plus près à cet aliment aux multiples bienfaits pour la santé.

Le chocolat, aliment plaisir et santé

Le chocolat est un aliment plaisir par excellence : lors de la dégustation, le cerveau libère de la sérotonine, hormone à l’origine de la sensation de bien-être. Mais ce n’est pas son unique vertu, il est aussi est bourré de magnésium, utile au système nerveux pour lutter contre le stress : l’apport moyen en magnésium est de 112 mg pour 100 gr de chocolat noir. Si vous préférez le chocolat au lait, sachez que sa teneur en magnésium est moindre (environ 60 mg pour une part de 100 gr) mais vous bénéficierez du calcium qu’il contient

. Le chocolat, grâce à ses apports en magnésium, contribue donc à lutter contre l’ostéoporose et à protéger le système cardio-vasculaire. De plus, il diminue le risque d’infarctus du myocarde et d’accidents vasculaires cérébraux. Autre bienfait lié à sa haute teneur en radicaux libres, il ralentit le vieillissement cutané. Après ça, pas étonnant qu’on ait envie de se ruer sur une tablette de chocolat.

Le chocolat, ennemi du régime?

Malheureusement, le chocolat est à consommer avec modération, sous peine de voir s’installer des petits bourrelets disgracieux sur nos jolies courbes... Du moins, c’est ce qu’on pensait. Il est vrai, consommer trop de chocolat ou de produits chocolatés vous fera à coups sûr gagner quelques kilos. Mais le grand coupable de cette prise de poids n’est pas le cacao, principal ingrédient du chocolat.

En effet, des scientifiques de l’Université de Pennsylvanie ont récemment démontré que le cacao pur n’avait pas d’incidence sur le poids, au contraire, il limiterait le risque d’obésité. Pendant 10 semaines, deux groupes de souris ont été soumis à deux régimes différents : l’un des deux était constitué d’aliments gras, et l’autre d’aliment gras et de cacao pur sous forme de poudre. Verdict : les souris nourries exclusivement avec des aliments riches en graisses ont développé plus d’inflammations liées à l’obésité que celles qui ont consommé du cacao pur en plus de ces mêmes aliments gras.

En 2011 déjà, la même université avait mis en évidence le rôle des polyphénols contenus dans le chocolat contre l’obésité : ces derniers contribuent à bloquer l’assimilation des graisses présentes dans les aliments que nous avalons. Une découverte qui souligne les vertus du chocolat dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré et diversifié. Une petite précision s’impose : deux carrés de chocolat noir suffisent pour profiter de ses bienfaits. Sous forme de boisson, on privilégie le cacao pur, les poudres chocolatées type Poulain étant bien souvent trop sucrées et donc à proscrire.

Rédaction : Justine Chrisment

 

 

Commentaires