Les bienfaits des laits végétaux

Lait d'amande posé sur une table
Les bienfaits des laits végétaux
Par bioalaune publié le
70923 lectures

Lait de noisette, d’amande, de riz, de soja... Il en existe pour tous les goûts et leurs propriétés nutritionnelles n’ont rien à envier à celles du lait de vache. Petit récapitulatif.

Les laits végétaux occupent une place croissante dans notre alimentation, et pour cause, le lait de vache ne serait pas aussi bénéfique pour la santé qu’on voudrait nous le faire croire. S’ils sont déconseillés aux jeunes enfants et aux nourrissons, les laits végétaux sont particulièrement adaptés aux besoins nutritionnels des adultes et contribuent même à protéger la santé.

Contrairement au lait de vache, le lait végétal ne contient pas de germes microbiens, de traces d’antibiotiques ou de vaccins couramment utilisés dans l’élevage bovin. De plus, il réduit les risques d’allergie et est beaucoup plus digeste. Autres propriétés notables, il est riche en bons acides gras, en vitamines et en minéraux. Il existe deux types de lait végétal, les laits oléagineux et les laits de céréales.

Les laits oléagineux

  •   Le lait d’amande : Riche en vitamine A, B et E, il contient aussi du fer, du calcium et du magnésium en grande quantité. De plus, il est particulièrement digeste et protège les intestins.
  • Le lait de noisette : Particulièrement savoureux, ce lait est reminéralisant et très digeste. En plus de contenir du fer, du magnésium et du calcium, il est riche en acides gras mono-insaturés qui protègent le système nerveux et évitent les maladies cardio-vasculaires. 
  • Le lait de coco : Il contient lui aussi du fer, du magnésium, du zinc et des minéraux, mais ce lait oléagineux n’est pas aussi digeste que ses semblables. À utiliser en cuisine, où il parfumera aussi bien plats salés que sucrés

Les laits de céréales 

  • Le lait de soja : le plus connu de tous. Il se décline sous de nombreuses formes (poudre, crème) et s’utilise comme du lait de vache. C’est le lait le plus riche en calcium et en protéine, il présente aussi l’avantage de réduire le taux de cholestérol dans le sang. Particulièrement indigeste, il est à déconseiller pour les enfants ou les personnes ayant des problèmes de digestion.
  • Le lait d’avoine : Recette traditionnelle et ancestrale, le lait d’avoine se consomme plutôt en hiver et de façon occasionnelle. Il contient du calcium, du magnésium, du fer,des vitamines B et E. Attention, on y retrouve aussi du gluten. 
  • Le lait d’épeautre : L’épeautre est une variété ancienne du blé, beaucoup plus digeste. Il contient des vitamines B, D et E (antioxydante), du calcium, du fer et du magnésium. 
  • Le lait de chataigne : Très riche en sucre, il est aussi très digeste. Particulièrement savoureux, son petit goût si particulier en fait une boisson très appréciée. Il contribue aussi à améliorer l’acidité gastrique.

Les laits végétaux peuvent se consommer tel quel, mais ils constituent aussi un excellent substitut au lait de vache dans vos plats, sucrés comme salés. On peut par exemple préparer des milk-shake au lait végétal en mixant un lait végétal (avoine, amande) avec un fruit. Un goûter sain et nutritif.

Et vous, quel lait végétal privilégiez-vous pour vos boissons ou en cuisine?

 

Rédaction : Justine Chrisment

 

Commentaires