Les internautes de Bio à la Une disent NON au gaspillage

Par bioalaune publié le
5623 lectures

Chaque foyer jette 20 à 30 kg de nourriture par an. Ce gaspillage représente plus de 400€ pour une famille de 4 personnes. Environ 50% sont des fruits et des légumes, souvent jetés en raison de leur apparence alors qu'ils sont parfaitement consommables. Le gaspillage alimentaire doit être réduit, chacun à ses raisons de le faire.

Le 16 octobre dernier a eu lieu la journée nationale contre le gaspillage. Nous en avons profiter pour vous sensibiliser à travers les gestes antigaspis, mais également pour vous consulter sur la question et connaitre vos petits gestes quotidiens. Interrogés sur notre page Facebook, nos fans réagissent et nous offres leurs témoignages.

Quels sont vos gestes anti-gaspillages au quotidien ?

Conseils proposés par Céline Thomas :
"Ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre ! Acheter de la qualité, car la bonne nourriture a une meilleure durée de vie ! Avoir un bon frigo avec un systeme bio fresh (grâce à qui je conserve ma viande fraiche plus d'une semaine, même les steacks hachés) et les produits laitiers avec une date limite depassée depuis 1 mois !!!"

Daniela Macrel dévoile son secret :
"Quand j'achète un cosmétique, je l'utilise en entier. Pour les terminer, je prends mes tubes de crème que je coupe à l'aide de ciseaux pour récupèrer le fond ! C'est simple et pratique. Astuce antigaspi, lorsque je cuis mes aliments comme des pommes de terre, c'est toujours en grande quantité pour utiliser ce dont j'ai besoin au fur et et mesure et éviter de cuire tous les jours."

Agneska Volik :
"Faire mon potager bio pour l'année avec l'eau de récupération de pluie et faire des conserves stérilisées dans des pots de verres (on peut utiliser les pots à vis comme les pots à miel... et plusieurs années de suite. Faire des soupes en conserve c'est géniale on gagne du temps et ça évite d'avoir des emballages! Donner les épluchures à mes poules ou dans le composteur."

Cleme Redouteuz :
"Ici on réutilise tous les restes de repas! Il reste des légumes ? Alors nous faisons une quiche ! On a mangé le poulet en entier, alors on prend la carcasse pour en faire un bon bouillon !!!! Il reste du gratin ou autre plat d'hiver : on congèle !! On garde la marc de café pour les plantes du jardin, on garde les épluchures de légumes pour le compost, on évite de faire des quantités astronomique de nourriture. Pour l'eau, on réutilise l'eau de pluie. On oublie les bains pour privilégier la douche. L'eau doit être éteinte entre chaque "lavage" que ce soit dents, cheveux ou corps. On blinde la machine à laver avant de la lancer. Chez nous, les lumières sont allumées si besoin. Des appareils en veille ? On éteint tout. Nous fabriquons également notre propre masque capillaire."

Emilie Thery :
prévoir ses menus avant d'aller en courses et adapter ses quantités.utiliser les restes ou faire un repas "restes".

Flo Houriez :
Des économiseurs d'eau partout dans la maison. En été mes légumes au jardin et en cuisine faire des quantités adaptés ou réutiliser les restes.

Magali Le Mardeley :
"Mes gestes anti-gaspillages me suivent toute la journée: éteindre la lumière en quittant une pièce, ne pas prendre de bain, au moment de la vaisselle ne pas laisser faire mon compagnon qui a tendance à laisser couler le robinet non-stop (argh!), justement doser la lessive, garder les restes pour les réchauffer, les réutiliser pour le prochain repas. Ne pas jeter de nourriture, ne pas gaspiller, c'est pour moi normal et même si je dois souvent passer pour une "pince" (si, si, je suis sûre de l'avoir déjà entendu!), c'est de cette façon que j'ai été élevée! Ma grand-mère a vécu pendant la guerre où elle a vécu assez misérablement, puis ma mère a grandi dans un milieu modeste, et moi-même quand j'étais petite, il fallait faire attention. Aujourd'hui, pas seulement pour des raisons économiques, je finis toujours mon assiette, chez moi ou au restaurant (pas question que ce que quelqu'un a cuisiné pour moi finisse à la poubelle!), j'économise l'eau, l'électricité, l'essence. Pour moi, le gaspillage est facilement évitable et cela demande peu d'efforts. Et cela fait partie de l'éducation d'être éduquée sur ce point! Je travaille en ce moment dans une famille de vieille noblesse française, et je vous assure que chez eux, aucun gaspillage n'est fait... Enfant, ma mère me disait que c'étaient les personnes vivant le plus simplement...c'est vrai ! N'en déplaise à ceux qui se présentent (néo-)aristocrates !"

Laura Goubet s'organise avant les courses :
"En général, je sais combien de personnes viennent manger chez moi la semaine, par conséquent je réalise des menus en anticipant mes courses du vendredi. J'achète uniquement les aliments dont j'ai besoin. Tout doit être organisé et s'il y a des restes, rien n'est jeté. La vie est tellement chère."

Sophie Dauwe :
"Nous on achète jamais d'eau. On utilise des Bobbles (très design) pour boire ici et la, et une cruche Brita dans la cuisine (recharge à recycler). Quand on rince une salade ou le Thermos de café, le reste est versée dans nos plantes. On fait très attention à l'eau... et à de nombreuses autres choses."

Florence Dellerie nous explique son point de vue de végétarienne :
"Une démarche simple et hyper efficace pour éviter le gaspillage de notre ressource la plus précieuse : 71% des ressources en eau potable sont utilisées pour l'agriculture. D'après les estimations données par les dernières études, une seule journée sans viande, c'est 5000 litres d'eau économisés.
L'eau potable est certainement la ressource la plus cruciale. Quand elle commencera à manquer, les enjeux seront les même que pour le pétrole actuellement. Cela ne m'empêche pas, en plus, de fermer le robinet pendant que je me lave les dents, et de ne prendre que des douches !
"

 

Sans oublier les 10 gestes antigaspi à connaitre sur le bout des doigts et à mettre dans chaque cuisine :

Commentaires