Festival de Yulin: 10 000 chiens massacrés chaque année en Chine

des chiens entassés dans des cages
Festival de Yulin: 10 000 chiens massacrés chaque année en Chine
Par Elodie Sillaro publié le
14052 lectures

Yulin est une petite ville de Chine qui, chaque année, célèbre la viande du chien. 10.000 chiens sont abattus tous les ans, un véritable massacre aux yeux des ONG de défense animale et des scènes surréalistes pour les occidentaux.

Yulin est une ville de 6 millions d’habitants située à proximité de la frontière vietnamienne. Chaque année, elle célèbre le festival de la viande du chien à l’occasion du soliste d’été.

Des images qui dérangent

Des chiens en cage, des grands marchés de viande de chiens, des centaines de carcasses découpées à la hache sur les étales, des rassemblements d’hommes qui mangent cette viande en toute convivialité. Voilà bien des scènes qui dérangent les occidentaux. Ces chiens font le bonheur des locaux qui défendent hardemment leurs traditions culinaires. D’ailleurs, les grands médias titrent leurs articles de façon à souligner notre heurt face à ces images car le chien est, pour nous, notre fidèle compagnon. Pourtant, c’est bien d’un massacre dont il s’agit à Yulin.

Le massacre de 10 000 chiens

Né officiellement en 2010 pour faire connaître la ville de Yulin, ce festival viendrait d’une ancienne coutume qui consiste à croire que manger du chien et du chat aurait des vertus thérapeutiques. Les chiens sont capturés et entassés dans des cages sans boire, ni manger. S’ils ne meurent pas avant le festival de mauvais traitements, ils finissent exécutés sous les yeux de leurs congénères pour finir sur les étals des marchés ou dans les restaurants. En plus des maltraitances, ils sont souvent victimes de cruautés abominables: battus, ébouillantés ou brûlés.

La viande du chien est une viande comme une autre dans cette région et coûte moins cher que le boeuf, considéré comme plus utile puisqu’il sert aux labours des terres. C’est plus de 10 000 canidés qui sont abattus chaque année au soliste d’été et les chats ne sont pas en reste.

Attention, les images ci-dessous peuvent heurter la sensibilité du lecteur.

ONG et célébrités montent au créneau

En Chine, aucune loi ne protège les espèces non menacées. Bien qu’elle reste marginale, la viande de chien n’est pas seulement consommée lors du festival de Yulin mais aussi dans certains régions du sud du pays. La Humane Society International (HSI), une ONG basée aux Etats-Unis, estime qu'environ 300 chiens sont abattus quotidiennement à Yulin. Elle a lancé une pétition qui a récolté plus de 11 millions de signatures. Sur les réseaux sociaux, le hastag #StopYulin rassemble les opposants du festival.

“Les chiens et les chats que j’ai vu à Yulin étaient visiblement traumatisés. Leurs esprits sont littéralement brisés par le supplice qu’ils endurent. Pouvez-vous imaginer la terrible douleur qu’ils ressentent en regardant leurs congénères se faire tuer, éventrer puis démembrer juste sous leurs yeux ? Ils savent inévitablement qu’ils seront les suivants.” explique Peter Li de l’association Humane Society International.1

Des acteurs comme Matt Damon, Joaquin Phoenix et Pamela Anderson appellent à mettre fin à cette tradition dans une vidéo réalisée par l'ONG de protection animale Animal Hope and Wellness Foundation.

Attention, les images ci-dessous peuvent heurter la sensibilité du lecteur.

Voici quelques pétitions que vous pouvez signer:
L’Association Animals Asia
La Fondation Brigitte Bardot

1 : Source 30 Millions d’amis

 

Commentaires