Moins vous produirez de déchets et moins vous payerez !

un sac poubelle placé sur le sol
Moins vous produirez de déchets et moins vous payerez !
Par Donna So publié le
8022 lectures

En moyenne, une personne génère en moyenne 25 kilos de déchets par an. De ce constat, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise d'Énergie (Ademe) veut mettre en place d’une taxe pour inciter à trier et réduire ses déchets.

Selon l’ADEME, 345 millions de tonnes de déchets sont jetés chaque année en France, des déchets inutiles qui contribuent à la pollution environnementale. Pour réduire ce chiffre, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise d'Énergie publie un rapport dans lequel elle s’engage à mettre en place une tarification incitative pour la gestion des déchets dans toute la France. En clair, plus un individu produit de déchets et plus il est contraint à payer une taxe. Un concept efficace et écolo déjà appliqué dans plus de 200 collectivités qui ont vu réduire leur quantité de déchets.

Moins de déchets, moins de taxe

La Tarification Incitative (TI) pour la gestion des déchets consiste à faire payer ce qu’un habitant produit en terme de déchet : moins ce dernier en produit, moins il payera. D’après l’ADEME, l’instauration d’un tel projet “permet l’application du principe pollueur-payeur aux usagers du service.” Tous les acteurs réunis sont alors concernés, allant des ménages aux entreprises.

Pour réaliser cette installation, l’ADEME explique que “la collectivité doit identifier chaque usager et mettre en place un système d’évaluation des quantités de déchets qu’il produit : elle dote donc chaque producteur de déchets d’un bac, équipé d’une puce en cas de suivi du nombre de présentation et/ou pesée, ou d’une carte d’accès au conteneur d’apport volontaire”.

30 à 50% de déchet en moins

Loin d’être inédite, la TI existe déjà dans certaines communes françaises. En 2009, une trentaine de communautés avaient déjà appliqué ce système de taxation. Le chiffre a triplé depuis et le concept compte aujourd’hui près de 190 collectivités dont 4,8 millions d’habitants. Cette augmentation semble témoigner d’une prise de conscience des ménages de la question des déchets.

L’ADEME considère que “la TI est un levier très puissant et sans équivaut pour faire évoluer les comportements des usagers”, ce qui est bien le cas. Les collectivités ayant mis en place ce système ont vu leur quantité de déchets diminuer entre 30 à 50% ! Le concept montre des résultats efficaces et attend d’être adopté progressivement par l’ensemble des communes de l’Hexagone. On prévoit “un objectif de 15 millions d’habitants concernés en 2020 et 25 millions en 2025”.

Vers une réduction collective des déchets

La gestion des déchets répond alors à une question environnementale collective. En agissant ensemble, il est plus simple de préserver la planète ainsi que l’environnement. Adoptez dès à présent de multiples gestes pour limiter l’engorgement des poubelles et un espace de vie plus sain :

• Installez un compost pour les déchets organiques. Il existe des composts adaptés à vos habitats. Ainsi, les lombricomposteurs seront privilégiés dans les appartements, tandis que les composteurs à bacs seront les bienvenus dans les maisons dotées de jardin ! 
• Achetez des produits en vrac. Ce geste simple et économique revient à supprimer tous les emballages plastiques des produits. Retrouvez l’espace de vente en vrac le plus proche de chez vous sur la carte des épiceries en vrac de France.
• Luttez contre l'obsolescence programmée en réparant vos objets abîmés. Plutôt que de les jeter à la poubelle, rendez-vous à un Repair Café pour vous le faire réparer gratuitement.

Commentaires