Disco Soupe : un événement solidaire en musique contre le gaspillage alimentaire

Disco Soupe : un événement solidaire en musique contre le gaspillage alimentaire
Réutiliser les fruits et légumes destinés à la poubelle lors d'événements collaboratifs et musicaux
Par Manon Laplace publié le
5384 lectures

La Disco Soupe, une mobilisation populaire et solidaire vise à sensibiliser aux enjeux du gaspillage alimentaire. Récit d’un événement convivial pendant lequel économes et marmites oeuvrent en rythme. 

La Disco Soupe est la petite sœur des Schnippel Disko, initiative allemande issue du Slow Food et qui vise à promouvoir de nouveaux modes de consommation plus durables. Arrivé en France au printemps 2012, ce mouvement cherche à fédérer autour d’événements ouverts à tous en proposant des solutions simples et participatives pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Enjeu majeur de notre époque lorsque l'on sait qu'un tiers de la nourriture destinée à la 

consommation humaine est jetée selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

En pratique, les Disco Soupes sont des rassemblements citoyens destinés à cuisiner collectivement des fruits et légumes encore consommables destinés à la poubelle puisque non conformes à la vente parce qu'inesthétiques ou trop mûrs. Les volontaires et membres du collectif associatif ratissent donc les fins de marchés, les grossistes, supermarchés et autres organes de distribution afin de récupérer les invendus, souvent meilleurs que ne le laisse présager leur aspect.

Seconde chance pour les carottes biscornues

La Disco Soupe, en somme, c'est une seconde vie pour les carottes biscornues, les concombres atrophiés et les pommes mouchetées. Ces fruits et légumes moches dont personne ne veut. Plutôt qu’à la benne, la Disco Soupe les destine aux énormes marmites du collectif où seront mijotées soupes et compotes fraîches. Préparés collectivement, les mets seront servis aux cordons bleus, éplucheurs, musiciens et passants qui pourront se restaurer gratuitement ou en échange d’une participation libre.

Préparer la tambouille au son des tambours

Comme son nom l’indique, une Disco Soupe n’en serait pas une sans quelques poussées de décibels. En plus de faire monter d’un cran l'enthousiasme autour de l’épluchage des légumes, la musique permet de capter la curiosité des badauds qui voudraient prendre part aux festivités.

Parce que c’est finalement d’un moment festif dont il s’agit. Aussi sérieux soient les enjeux et le message véhiculé, la Disco Soupe veut “sensibiliser sans culpabiliser.”

Découvrez les événements à venir en cliquant sur l’agenda de la Disco Soupe.

 


 

Commentaires