Fraise : entre plaisir gustatif et bienfaits pour la santé

Petite barquette de fraises vue du dessus
Fraise : entre plaisir gustatif et bienfaits pour la santé
Par Marie Albessard publié le
10099 lectures

La saison des fraises est fugace (de mai à août) mais attendue avec impatience. Consommée crue directement dans la barquette ou cuisinée, en dessert, le petit fruit est apprécié pour ses qualités gustatives. Mais la fraise aurait également des effets bénéfiques sur notre santé : tour d'horizon de ses bienfaits.

Tout d'abord, il est recommandé de consommer des fraises, mais plus largement des fruits de saison, quotidiennement et tout au long de l'année. Le Programme National Nutrition Santé, PNNS, conseille la consommation de cinq fruits et légumes par jour. Ce mois-ci débute la saison des fraises, petit fruit rouge apprécié de tous. Crue ou cuisinée elle a, en plus de son bon goût, de nombreux bienfaits pour la santé. 
 
Les fraises bio, plus riches en anti-oxydants ?

Des chercheurs de l'Université de Washington en 2010 ont étudié des sols d'exploitations de fraises non biologiques et biologiques en Californie : ils en ont conclu que les fraises issues d'exploitations biologiques avaient une durée de vie plus grande et une meilleure matière sèche. Les fraises bio auraient également un taux d'anti-oxydants, d'acides ascorbiques et de composés phénoliques supérieurs à celui des fraises exploitées sur une ferme non biologique. 
 
Des fraises pour prévenir le cancer

La vitamine C, présente en grande quantité dans les fraises, est un anti-oxydant qui participe à prévenir le développement d'un cancer. Tout comme l'acide ellagique (un polyphénol anti-oxydant), également présent en grande quantité dans le fruit, qui aurait également des propriétés similaires.

Différentes études pointent l'efficacité de la fraise dans la prévention de certains cancers ; par exemple, une étude de l'Université de l'Ohio datée de 2011 pointe son efficacité contre le cancer de l’œsophage.

Les fraises, pour prévenir les maladies cardio-vasculaires

Les maladies cardiovasculaires sont, selon l'OMS, la première cause de décès au monde. Les polyphénols présents dans la fraise permettraient d'empêcher le développement de plaques de lipides dans les artères.

Une consommation régulière de fraises, sous différentes formes (crues, surgelées, lyophilisées...) permettrait de réduire significativement le risque d'infarctus. 
 
Les fraises, bonnes pour les yeux

Les anti-oxydants et la vitamine C présents dans la fraise aideraient à prévenir la formation de la cataracte, qui peut parfois mener à la cécité. Ces deux composants renforceraient la cornée et la rétine de l'oeil.

Étude sur exploitation bio de fraises.


La rédaction vous propose quelques idées de recette avec des fraises bio :

Commentaires