Le cerfeuil tubéreux, le légume oublié à la saveur douce et sucrée

Racines de cerfeuil
Le cerfeuil tubéreux, le légume oublié à la saveur douce et sucrée
Par Caroline Perrichon publié le
9830 lectures

Cousin de la carotte et du céleri, le cerfeuil tubéreux a longtemps été oublié. Ce légume ancien est pourtant parfait pour ajouter une touche sucrée à nos plats.

Le cerfeuil tubéreux appelé aussi "racines de cerfeuil" ou "cerfeuil bulbeux" ressemble à une petite toupie de couleur beige. Sa chair blanche et farineuse est douce et sucrée, et son goût nous rappelle celui de la châtaigne. Une saveur particulière qui lui permet aujourd’hui de bénéficier d’un regain de popularité, notamment grâce aux grands chefs qui l’ont remis au goût du jour.

Bienfaits du cerfeuil tubéreux

Le cerfeuil tubéreux est riche en glucides, un nutriment essentiel qui est une source d’énergie pour notre organisme. Ces racines contiennent du calcium, du magnésium, du potassium et du phosphore qui veille au bon fonctionnement des cellules. Elles sont aussi une source intéressante de vitamines A, B et C. Enfin ce légume racine a aussi l’avantage d’être très diurétique et pauvre en calories.

Comment le cuisiner ?

Il faut avant tout savoir que seuls les tubercules du cerfeuil se consomment. Les feuilles qui accompagnent le légume sont très toxiques et doivent être jetées.

Le cerfeuil tubéreux se prête à de nombreuses recettes. Épluché puis lavé, il peut tout aussi bien être transformé en purée, en soupe, en gratins ou en frites et accompagne à merveille les viandes et poissons.

Où le trouver ?

Bien qu’il soit redevenu populaire, le cerfeuil tubéreux n’est pas facile à dénicher. Seuls quelques marchés et épiceries bio en proposent. Si vous souhaitez faire pousser vos propres tubercules, sachez que des sites comme Kokopelli ou la Ferme Saint-Marthe vendent des graines. Mais attention, ne vous attendez pas à des récoltes abondantes, le cerfeuil tubéreux est connu pour ses rendements très faibles qui ne dépassent pas les 150 kg l’hectare.

 

Commentaires