10 solutions naturelles contre les désagréments de l'été

une femme ferme les yeux et a une serviette jaune sur la tête. Un homme se penche vers elle
10 solutions naturelles contre les désagréments de l'été
Par Valentine Poignon publié le
6037 lectures

En vacances, les tracas du quotidien semblent lointains lorsque l’on flâne sur la plage. Pourtant, on oublie vite que l’été peut parfois être synonyme de piqûres d'insectes, de problèmes cutanés, de grosses chaleurs ou de maux de transports.

Le soleil nous réchauffe, les plantes fleurissent nos jardins, le bruit de la mer berce nos oreilles, l’été est là pour nous offrir un moment de répit. Ces derniers peuvent s'avérer de courte durée lorsque les moustiques vous piquent toute la nuit, le soleil fait apparaître sur votre visage des boutons de chaleur, vos cheveux sont secs comme de la paille et le périple en bateau vous rend malade. Pas d’inquiétude, il suffit de connaître quelques astuces naturelles pour éloigner ces désagréments.

1. Éloigner les moustiques

Ce n’est pas la lumière qui attire les moustiques mais la délicieuse odeur de votre peau. Attaquant la nuit, les moustiques femelles peuvent parcourir 1km avant de prendre leur repas dans votre chambre. Elles détectent votre odeur à une dizaine de mètres. Éteindre la lumière n’est donc pas une solution.

Quelle solution naturelle adopter ? Il existe plusieurs solutions naturelles pour éloigner les moustiques de votre appétissante chair. La solution la plus efficace et la moins polluante est d’installer une moustiquaire autour de votre lit.. Plus pratiques, certaines huiles essentielles sont redoutables pour repousser les moustiques, en diffuseur, en bougie ou sur les draps. L’huile essentielle de citronnelle est très efficace pour les moustiques et l’alcool qu’elle contient est doté de propriétés antiseptique et anti-inflammatoire naturelles.

2. Calmer les piqûres d'insectes

Elles piquent, elles démangent et dérangent, ces vilaines piqûres d’insectes ! On évite de gratter ses piqûres car plus on gratte et plus ça gratte ! Le fait de se gratter active des terminaisons nerveuses et libère des molécules d’histamine qui entraîne des démangeaisons. C’est un véritable cercle vicieux et la porte ouverte aux infections. Ne badigeonnez non plus vos piqûres de crème tant inefficace que toxique pour la peau.

Quelle solution naturelle adopter ? Également préconisée en cas de brûlure, la lavande médicinale est reconnue pour ses vertus apaisantes et anti-inflammatoires. Elle s’utilise en cas de piqûres de moustique, d’araignée, d’abeille, de guêpe ou de taon. Peu toxique, elle peut toutefois se révéler allergisante chez certaines personnes. Par sécurité, demandez conseils à un dermatologue. Déposez une à deux gouttes d’huile dans le creux de votre main et massez directement la piqûre. Attention à ne pas la frotter au risque de réveiller la démangeaison.

3. Chasser les mouches

Désagréables et agaçantes, les mouches envahissent le salon ou la cuisine. Le principal problème est qu'elles véhiculent des germes en tous genres et que leurs déjections salissent tout. On a connu mieux comme déco que les spirales adhésives pour piéger les mouches et ce n’est pas très hygiénique. 

Quelle solution naturelle adopter? On évite tout simplement de les attirer chez nous. Ne gardez pas vos fruits pourris et autres déchets organiques dans votre cuisine. Chassez au mieux l’humidité de votre cuisine et salle de bain en aérant la pièce pendant 10 à 15 minutes. N’oubliez pas de tirer les rideaux ou de fermer les volets le soir car la lumière jaune attire les insectes. Si certains ont franchis le pas de votre porte, diffusez de l’huile essentielle de menthe poivrée. L’odeur du basilic éloigne les mouches. Installez donc quelques pieds de basilic au bord de vos fenêtres.

4. Apaiser les douloureuses piqûres de méduses

Le réchauffement de la planète et l’activité humaine a augmenté le nombre de méduses dans les océans. Le changement climatique augmente le taux de sel de la mer, ce qui favorise leur reproduction. De plus, les espèces qui se nourrissent du zooplancton, base de la nourriture de la méduse, sont massivement décimés par la surpêche. Enfin, ses principaux prédateurs (tortue, thon rouge) sont en voie d’extinction.

Quelle solution naturelle adopter ? Ce sont les filaments urticants sur les tentacules de méduse qui piquent. La plupart du temps, la douleur est passagère mais violente, avec une sensation de décharge électrique puis de brûlure. En cas de piqûre, lavez immédiatement la plaie à l’eau salée, la plus chaude possible. Rincez également avec du sérum physiologique pendant 30 minutes. Ne versez pas d’eau douce qui intensifie la douleur. Utilisez une pince à épiler pour ôter les morceaux de tentacule accrochés à la peau. Pour finir, appliquez du désinfectant et une crème anti-histaminique et contactez un médecin si les symptômes persistent.

5. Réguler les excès de transpiration

En cas de fortes chaleurs, la transpiration s’intensifie. Si elle est désagréable, c’est un processus naturel qui permet de réguler la température corporelle. L’odeur générée quelques heures après la sécrétion de sueur est souvent désagréable et gênante pour soi et les autres. En effet, lorsque celle-ci n’est pas correctement ventilée dans les zones pileuses, où se situent de nombreux poils, elle macère et libère une forte odeur. Si vous ne pouvez pas prendre immédiatement une bonne douche fraîche, de nombreuses solutions naturelles vous permettent de sentir bon.

Quelle solution naturelle adopter? L’alimentation est un facteur essentiel dans la production de sueur. La transpiration est originellement inodore mais lorsqu’elle macère, les bactéries présentes dans le corps libèrent une odeur désagréable par le biais de la sueur. Plus notre alimentation est déséquilibrée, plus le corps renferme des bactéries et plus la sueur dégage un mauvais parfum. Si vous mangez beaucoup de légumes et moins de protéines animales, ce dernier sera moins persistant. Si vous transpirez, vous pouvez déposez une cuillère de bicarbonate de soude ou du talc afin d’absorber la sueur et vous débarrasser des futures mauvaises odeurs.

6. Prévenir les boutons de chaleur

Dans le cou, sur le dos, la poitrine ou les zones pilleuses, naissent souvent de petits boutons rouges liés à la chaleur et aux rayonnements solaires. L’éruption cutanée est due à la transpiration. Les glandes sudoripares, (qui sécrètent la sueur) se bouchent et forment de petits boutons rouges créant des démangeaisons.

Quelle solution naturelle adopter ? Pour prévenir ces boutons, il faut tout simplement éviter de trop transpirer en prenant régulièrement des douches, en s’hydratant correctement (boire 1.5L d’eau par jour) et en portant des vêtements amples de couleur claire. Afin de limiter l’éruption, vous pouvez appliquer un peu de bicarbonate de soude sur les zones inflammées. L’aloe vera est une plante efficace qui apaise les irritations de la peau. Après nettoyage, déposez une noisette de gel d’aloe vera bio directement sur la peau. Répétez l’opération deux à trois fois par jour.

7. Calmer les nausées lors les transports

Il n’est pas idéal de commencer les vacances le teint vert, le ventre en vrac et l'état nauséeux. 4 français sur 10 sont sujets au mal des transports. L’avion, le bateau, la voiture sont souvent synonymes de désagréments pour une bonne partie des vacanciers. Nul besoin de prendre des médicaments qui vous assomment. Partez sereinement en vacances grâce à cette astuce 100% naturelle. 

Quelle solution naturelle adopter ? L’huile essentielle de menthe poivrée est très efficace lorsque l’on a des nausées ou des maux de tête. Déposez une goutte sur un demi-sucre et laissez-le fondre en bouche. Renouvelez l’opération toutes les heures si nécessaire.

8. S’endormir au frais

Pour dormir au frais, la plupart optent pour le ventilateur, pire encore, le climatiseur. Si ces derniers ventilent et raffraichissent agréablement la pièce, leur bruit est insupportable et empêche de dormir.

Quelle solution naturelle adopter ? Fermez les volets la journée pour éviter que la température de votre chambre ne grimpe. Douchez-vous avant d’aller au lit et buvez beaucoup d’eau. Vous pouvez également placer votre oreiller dans un plastique et le mettre quelques minutes dans votre frigo. Déposez-le dans votre lit avant de dormir pour bénéficier de toute sa fraîcheur.

9. Réparer les cheveux secs

Le soleil, l’air iodé, le chlore des piscines sont loin d’être des alliés pour vos cheveux. Agressés en été, ces derniers finissent secs comme de la paille. Ils ont besoin d’une réhydratation profonde et d’une protection longue durée.

Quelle solution naturelle adopter? Appliquez matin et soir de l’huile de coco sur les longueurs et les pointes. En soin avant-shampoing ou en baume juste après, cette huile miracle protège et nourrit la fibre capillaire. Elle permet également de dompter les cheveux rebelles en démêlant les noeuds. Appliquez un masque capillaire au citron et à l’huile d’olive. Cette recette de grand-mère consiste à mélanger un jaune d’œuf, une cuillerée à soupe d’huile d’olive et une de jus de citron. Laissez poser sous une serviette chaude pendant dix minutes puis rincez avant d’appliquer votre shampoing.

10. Prévenir la sécheresse du jardin

Tout comme nous, la végétation souffre de la sécheresse. En période de forte chaleur, les plantes ont besoin de beaucoup plus d’attention. Lorsque vous versez de l’eau sur vos plantes, cette dernière s’évapore immédiatement. Le végétal n’a pas le temps d’absorber tous les nutriments.

Quelle solution naturelle adopter ? Si vous souhaitez aménager un jardin ou disposer quelques plantes sur votre balcon, optez pour des végétaux résistants aux fortes chaleurs. Pratiquez le xéropaysagisme qui consiste à aménager un jardin composé de plantes n’ayant besoin que de très peu d’eau. Arrosez-le assez le tôt le matin pour limiter l’évaporation.

Commentaires