Bretagne : lancement d'un logo régional pour les produits bio

Le logo Bio Breton à côté du label AB
Bretagne bientôt un logo pour identifier les produits bio régionaux
Par Mathieu Doutreligne publié le
10005 lectures

Jeudi 24 novembre 2016 a été officiellement lancé le logo Be Reizh, une distinction pour identifier les produits bio et bretons. Ce lancement a eu lieu à Lorient lors des Rencontres Professionnelles de la filière Bio en Bretagne, organisées par l’IBB (Initiative Bio en Bretagne).

Le bio n’a vraiment de sens que s’il est local et de saison. C’est une règle simple qui, du mieux que vous le pouvez, doit rythmer votre quotidien. C’est également un principe qui prend forme concrètement dans certaines régions comme dans l’ouest de la France ou le réseau de l’Initiative Bio en Bretagne (IBB) vient de lancer Be Reizh : une distinction régionale pour mieux repérer les produits Bio et Bretons.

Valoriser le bio local

Le lancement de cette distinction fait suite à la demande de plus en plus forte des consommateurs et des adhérents de l’IBB, parce que la mention bio ne suffit pas. Les “locavores” bretons veulent manger bio et local, une promesse que tiendra le logo, garantissant l’origine géographique du produit et le respect des pratiques bio.

Céline Rousset, administratrice d’IBB explique au site Le Télégramme : “les Bretons ont un attachement fort à leur territoire, une sensibilité au développement durable, une confiance dans les producteurs locaux” qui ont poussé l’intersyndicat à créer la nouvelle marque. Elle ajoute : “plusieurs études montrent que beaucoup de gens se questionnent et s’inquiètent d’un bio qui serait à deux vitesses, surtout pour les produits qui viennent de loin. Même si, il faut le rappeler, les règles sont identiques pour tous les opérateurs européens.”

"Beaucoup de gens se questionnent et s’inquiètent d’un bio qui serait à deux vitesses". Céline Rousset

Be Reizh, qui veut dire équitable en breton, apparaîtra sur les emballages des produits bio, à côté du célèbre label national AB et du label bio européen. Il répondra à un cahier des charges plus strictes que les normes bio actuellement en vigueur et sera surveillé par un organisme de contrôle.

En effet, pour prétendre à l’utilisation de la marque partagée, il faudra être plus bio que bio et répondre à des critères complémentaires liés au développement durable (eco-conception des emballages, utilisation de produit bio et équitables pour les ingrédients exotiques, certification ISO 14001 et 26000, action sur l’empreinte carbone, etc). La liste complète des critères est disponible ici (en page 3).

Une distinction en plein déploiement

Après 2 années de réflexions et d’échanges avec les différents acteurs de la filière Bio bretonne, la marque partagée Be Reizh doit permettre de rassembler et d’identifier les acteurs de la Bio bretonne sous une même bannière et avec des valeurs communes.

L’IBB à l’origine de la nouvelle marque regroupe 145 adhérents dont des groupements de producteurs (Bretagne Viande Bio, APFLBB, Biolait, etc), des grossistes, des transformateurs, des artisans, des écoles agricoles et des associations de consommateurs.
7 entreprises sont d’ores et déjà partenaires de la marque :

  • JAMPI GLACIER : crèmes glacées et sorbets (Bohars - 29)
  • KERVERN : charcuterie artisanale (Grand Fougeray - 35)
  • LA MARMITE BRETONNE : conserverie artisanale (Plougoumelen - 56)
  • LE P’TIT FAUSSET : artisan cidrier depuis 1948 (Merdrignac - 22)
  • LES SAULES - FUMOIR DES VALLONS : artisan fumeur (Chanteloup - 35)
  • MINOTERIE PRUNAULT (Ercé en Lamée - 35)
  • ORGÉ : café d’orge à base de malt d’orge torréfié (Yffiniac - 22)

Le consommateur reizhponsable est celui qui prend conscience de la réalité de  la construction d’une filière cohérente. Il en devient partenaire en s’inscrivant  dans cette volonté d’amélioration.

Voici quelques photos de la journée de lancement.

Chargement...

Commentaires