Les bienfaits du pissenlit en automne

Par Elodie Sillaro publié le
5492 lectures

Plante comestible et médicinale, le pissenlit est un bel exemple de ce que peut nous offrir les plantes sauvages. Considéré à tort comme une mauvaise herbe, il renferme une incroyable quantité de vitamines et minéraux. En automne, il n’est pas trop tard pour profiter de ses bienfaits !

Les balades d'automne sont souvent l'occasion de cueillettes. On préfère la récolte des feuilles fraîches au printemps mais l’automne est la période optimale pour cueillir les racines de pissenlit.

En cure detox pour les organes

Parmi plusieurs usages traditionnels connus, les feuilles sont utilisées pour leurs effets rénaux. En effet, le pissenlit a des propriétés diurétiques. Quant à ses racines, on profite de ses vertus sur le système hépatique et digestif grâce à ses principes amers. Cette plante est très indiquée en cure de détoxication pour nettoyer le foie et les reins afin de débuter une nouvelle saison au mieux de sa forme.

Comment consommer le pissenlit ?

Légèrement amères, les jeunes feuilles de pissenlit vont plutôt être consommées en salade pour faire le plein de potassium. Quant aux racines, on les fait revenir plutôt à la poêle pour les attendrir, ôter l'amertume et dégager tout l’arôme. Les boutons floraux sont délicieux incorporés dans une julienne de légumes. Enfin, les fleurs peuvent servir à la confection de confiture, la fameuse cramaillotte.

Comme l’explique Christophe De Hody, naturopathe, le pissenlit est un tonique digestif qui stimule l’appétit et peut se consommer en apéritif avant un repas. On fera infuser une dizaine de grammes dans un litre d’eau bouillante pour profiter de ses bienfaits sur l’estomac, les reins, le pancréas et le foie.

Retrouvez Christophe De Hody, naturopathe, herbaliste, botaniste de terrain, formateur autour des plantes sauvages sur son site Le Chemin de la Nature et sa page Facebook.

Commentaires