10 légumes et plantes qui peuvent pousser sans terre

10 légumes et plantes qui peuvent pousser sans terre
10 légumes et plantes qui peuvent pousser sans terre
Par Elodie Sillaro publié le
11543 lectures

Avoir son propre potager, c’est une idée qui germe parfois dans notre tête sauf que l’on n’a pas toujours la chance d’avoir un jardin. Faire pousser ses plantes et légumes sans terre, c’est tout de même possible ! Découvrez 10 légumes et plantes et leurs secrets.

Pour être certain de la qualité, de la provenance et du naturel de ses herbes et légumes, quoi de mieux que de les produire soi-même ? Cultiver son propre potager, c’est une idée qui suscite de plus en plus d’intérêt. Mais ce n’est pas toujours facile à mettre en pratique surtout quand on vit en ville, qu’on ne dispose pas de jardin ou que l’on manque d’espace.

Sans trop d’effort et avec un peu d’eau, vous pouvez préparer de bons petits plats avec la récolte vos propres cultures même si vous ne disposez pas de potager ! Finalement, faire pousser des choux, des carottes ou des oignons, ce n’est pas si compliqué. C’est ce qu’on appelle la culture en hydroponie : la plante se nourrit uniquement de l’eau qu’on lui apporte. C’est aussi une très bonne idée d’activité à réaliser avec des enfants pour les sensibiliser à la culture.

Pense-bête :

  • Adaptez le pot au légume ou à la plante que vous cultivez.
  • Vérifiez l'eau tous les 3 jours afin de vous assurer qu’elle ne s’est pas évaporée.

1. Le chou

Facile à cultiver en raison de sa grande capacité d’adaptation au froid, le chou est un légume qui contient beaucoup d’eau. Riche en vitamines A et C, il apporte aussi à l’organisme des minéraux comme le potassium et le magnésium. Très polyvalent, le chou se déguste aussi bien cru en salade que cuit en ragoût

Comment faire ? Placez la racine dans un récipient peu profond avec de l'eau. Le centre de la racine va d’abord se développer et progressivement, des feuilles vont apparaître. Vous pouvez ensuite le replanter dans un sol humide exposé au soleil.

2. Le chou chinois

Le cousin de notre chou européen est largement consommé dans les pays asiatiques. En entrée avec un peu de bouillon ou en plat en accompagnement d’une viande braisé, cet aliment, simple mais savoureux, est facile à cuisiner.

Comment faire ? Pour faire repousser un chou chinois, coupez le bas de la tige et placez-la dans un petit récipient avec de l'eau. Surveillez-le, deux ou trois jours après, vous y verrez vos premières pousses.

3. Le céleri

À la fois tendre et croquant, le céleri est très peu calorique. Riches en antioxydants, ses feuilles et ses graines ont des effets anti-inflammatoires et antibactériennes qui peuvent protéger du cancer. C’est aussi une excellente source de vitamine K qui intervient dans la fixation du calcium et la souplesse des artères et vaisseaux sanguins.

Comment faire ? Sur le même principe que le chou, coupez le bas de la tige et placez-la dans un petit bol d’eau pendant 3 à 4 jours. Vous pouvez même faire sécher les feuilles pour les utiliser comme herbes aromatiques en assaisonnement.

4. Le fenouil

Semblable au céleri, le fenouil est une plante qui peut atteindre deux mètres de haut et qui a des propriétés antibactériennes. Avec ses vertus digestive, diurétique, anti-règles douloureuses et minceur, le fenouil est un véritable allié santé.

Comment faire ? Coupez le bas de la tige en gardant les racines intactes et placez-là dans un petit bol avec de l'eau.

5. Le basilic

Le basilic est une herbe aromatique antioxydante qui protège des radicaux libres. Riche en vitamine A, C ou encore phosphore, calcium et camphre, c’est un bon allié en saison hivernale. En effet, le basilic lutte contre de nombreux maux, notamment le rhume et la dépression. En cette période ou notre organisme s'affaiblit face aux différentes agressions extérieures (changements de température, virus et bactéries) et ou notre moral pâti du manque de soleil, une cure de basilic fait le plus grand bien. Ajouter en pâtes en pesto, en dessert avec des fraises ou en sorbet pour réveiller vos papilles ou en infusion pour soulager un estomac surchargé, le basilic se marie avec bons nombres de plats.

Comment faire ? Coupez de longues tiges et placez-les dans un verre d’eau de façon à ce que les tiges soient immergées mais pas les feuilles. Exposez-les au soleil et changez l'eau tous les 2 jours. Sous 15 jours vous obtiendrez de belles boutures prête à replanter ! Dès que les racines atteignent 5 cm, replantez-les en pot.  

6. L’oignon vert ou ciboule

On les appelle parfois oignons ou échalotes vertes, la ciboule est une plante cultivée pour ses feuilles aromatiques et utilisée comme condiments au goût plus doux que celui de l’oignon ou de l'échalote. La partie blanche s’utilise comme l’oignon et la partie verte plutôt en fines herbes.

Comment faire ? Gardez les parties blanches avec les racines encore intactes et placez-les dans un grand récipient avec de l'eau. Inutile d’immerger la gousse. Dès 3 cm de hauteur, vous pourrez les replanter si vous le souhaitez.

7. Le poireau

Le poireau est une source intéressante de fibres alimentaires et peu calorique. Il possède une odeur caractéristique due à sa composition sulfurée qui a bien des vertus antioxydantes. Il agrémente facilement les soupes, les salades et les omelettes.

Comment faire ? C’est le même principe que l’oignon vert !

8. La citronnelle

La citronnelle est bien connue pour ses multiples vertus. Antispasmodique, antibactérienne, sédative, elle apaise les troubles digestifs, soulage les douleurs articulaires, aide à soigner les états grippaux et diminuer la fièvre

Comment faire ? Ciselez le bas de la tige et placez-la dans un récipient assez haut comme un grand verre d’eau par exemple et remplissez-le aux trois quarts. Mettez le verre à la lumière et changez l'eau tous les deux jours et vous verrez les racines pousser après quelques semaines.

9. La laitue

Pour avoir toujours de la salade fraîche à portée de main et toute l’année, faites-la pousser chez vous sans risque de vous exposer aux pesticides et aux engrais chimiques.

Comment faire ? Coupez le bas du bouquet de la salade pour la placer dans un bol d'eau. Trois jours suffisent pour voir de nouvelles pousses et 15 jours pour voir apparaître le début d’une belle salade !

10. Le gingembre

Comme l’ail ou la pomme de terre, le gingembre est une racine. C’est aussi une épice très appréciée dans différentes cuisines du monde au même titre que le curcuma. Antibactérien et antiviral, il protège contre de nombreuses maladies et aide à combattre différentes infections (grippe, angine, otite). Consommé régulièrement, il redonne de la force ainsi que de la vitalité et est considéré comme un aphrodisiaque.

Comment faire ? Choisissez des morceaux de gingembre bourgeonner et laissez-les tremper toute la nuit dans un récipient d’eau. Vous obtiendrez des boutures qu’il faudra tout de même replanter en terre, les bourgeons vers le bas. Mais pour commencer, un pot suffira. Conservez-les dans un endroit chaud et humide.

Crédit photo : The Kitchn et Houseforesting

Commentaires